Photo en Une : © D.R.

Sven a illustré bon nombre de pochettes d’album d’Ostgut Ton, le label affilié au Berghain, notamment un EP de Marcel Dettmann, mais aussi ceux de Len Faki, Tama Sumo, Martyn ou encore James Ruskin. Il a récemment exposé à Lyon, en Australie, et à Ibiza.

   A lire également
Sven Marquardt, le gardien du Berghain, expose ses photos à Ibiza

Concernant son exposition à Lagos, les organisateurs en ont clarifié le concept en quelques mots pour Mixmag :

« Il y a des échos de transformation et reformation dans son travail, comme l’un des plus vieux symboles de l’humanité, la mue du serpent. Les images touchent à l’idée de la mutation des êtres et prennent plusieurs apparences ; autrement dit, la réalité a souvent plus à offrir que ce qu’il y paraît au premier abord. »

Le son prend aussi toute son importance pour accompagner les photos, au point que Black Box est qualifié d'"installation". Après avoir déjà surpris nombre de fans avec sa compilation d'EBM et new wave dans la série Selectors de Dekmantel, le producteur et résident du Berghain continue d'élargir son champ musical au-delà de la techno qu'on lui connaît. 

Si vous n'avez pas prévu de vous rendre au Nigéria dans le mois, vous pouvez toujours vous procurer l'autobiographie de Marquardt, Die Nacht ist Leben soit « La nuit est la vie », où il décrit ses aventures nocturnes berlinoises et retrace l’histoire du Berghain, accompagnée de nombreuses photos.