Photo en Une : © Androgyne

La première Gloria a eu lieu le premier octobre et a accueilli le Berlinois Alex.Do, Abajour de Berlinons Paris et les talents locaux Combe et Youl. La prochaine se déroulera le 12 novembre, avec en tête d’affiche Héctor Oaks, pourvoyeur d'une techno qui renvoie aux plus belles années du label Tresor, et le Norvégien Skatebård de Balsa Wood, érudit de la house s'il en est. Ils seront accompagnés du Londonien Lupus et de Youl.

Le 17 décembre, rebelote pour un marathon hivernal en compagnie du vétéran de la techno Freddy K et de deux DJ's que tout le monde s'arrache : Dr. Rubinstein, dont un b2b avec Marcel Dettmann au Sónar constitue l'un des derniers faits d'armes, et la Danoise Courtesy, résidente de NTS Radio, tributaire d'une techno aux influences new wave et post-punk.

Le collectif en charge de la D.A., Androgyne, sera également représenté par les DJ's résidents Moksha et Youl, et prévoit pour chaque Gloria un stock de fruits, un snack, un bar sur la terrasse, un public déguisé et maquillé : « Nous avons prévu des paillettes et des accessoires à offrir au public, et nous allons continuer à développer cet aspect. Nous comptons aussi sur la créativité des personnes à se costumer pour venir égayer la foule des danseurs. » De quoi garder le sourire sur le dancefloor toute la journée.