Photo en Une : BBmix 2014 © Émeline Ancel-Pirouelle

Le 24 novembre l'on croisera l’Américain Arnold Dreyblatt, précurseur du drone, le groupe anglais Prescott pour leur première date en France ainsi que le timbre du fascinant chanteur franco-espagnol Borja Flames, dont les textes glissent sur des arrangements ésotériques entre musique savante et ritournelle manouche.

Le lendemain, à 17h30 l'on pourra visionner en présence de la réalisatrice au film « Eliane Radigue, l’écoute Virtuose »d'Anaïs Prosaïc, qui vient lever le voile sur le parcours de cette pionnière méconnue qui côtoya Steve Reick, Pierre Henry... Un esprit libre de la musique d'avant-garde auquel Trax consacre également un long portrait dans le numéro 205 d'octobre. 

un hommage drone sera ensuite rendu à La Monte Young, un autre colosse de cette effervescence proto-électronique réinterprété par Celine Wadier, Peter Kember et Etienne Jaumet, tiers du groupe Zombie Zombie. La française Colleen qui fusionne délicatement ambient et musique expérimentale partagera également le plateau avec Accident du Travail, le duo d'Olivier Demeaux (Cheveu) et Julie Normal. 

Pour finir en beauté, le festival invite dimanche 26 octobre le plus chamanique des producteurs électroniques, l’Anglais James Holden avec son nouveau groupe The Animal Spirits, ainsi que les berlinois GroupShow et leur rock psyché et le jeune groupe pop Paalma.

Durant les trois soirées de l'évènement, la team du label français Un-Je-ne-sais-quoi records assurera des sets éclectiques et entêtants. Un voyage assuré pour les curieux et mélomanes confirmés ayant soif d’explorations sonores. Et pour vous familiariser avec la programmation, le festival a mis en ligne une playlist de 10 morceaux. Toutes les informations complémentaires sont à retrouver sur la page Facebook du BBmix.