Photo en Une : © DR

Les trois halls du Parc des Expos accueilleront chacun une scène, à partir de 21h, vendredi. On ira directement du côté du Wonder Hall, pour se mettre en jambes sur Ethereal Structure, groupe originaire de Caen à la sélection groovy parfaite pour se chauffer tranquillement. Trois quarts d’heure plus tard, il ne faudra pas manquer le set d’Amelie Lens, la jeune Belge signée sur Second State et Drumcode, au Hall Of Death, pour commencer à rentrer dans le thème de la soirée. Après le closure, inutile d’aller bien loin. Paula Temple prendra directement la relève, avec une techno berlinoise dans les règles de l'art. Pour les plus fatigués, Polo & Pan seront au même moment au Wonder Hall dans un set plus house, sans oublier de faire un crochet par le set de Modeselektor au Hall Of Fame.

Pour la suite, traquez le set de Midland, tantôt house, tantôt techno, avant de vous rendre au Hall Of Death pour voir la dextérité de Manu Le Malin sur du hardcore bien énervé. Léger passage plus détente ─ mais tout aussi dansant ─, le jeune talent Vertuøze à aller voir du côté du Wonder Hall. Et ne pas bouger d’un poil quand DJ AZF viendra prendre sa place pour le set suivant. Et bouger dans tous les sens jusqu’à la fermeture à 5h du matin sous des tonalités acid et de la techno violente.

   À lire également
Caen : Amelie Lens, Manu Le Malin, AZF et Paula Temple à l'affiche du festival Nördik Impakt

Le lendemain, il faudra avoir bien dormi et surtout repris des forces ─ voici nos conseils pour bien récupérer en festival ─ pour tenir encore toute la nuit. On commencera en douceur, par curiosité, du côté du Hall Of Death pour écouter le phénomène Lorenzo, seul représentant du rap français au festival. 5 "Freestyle du sale" plus tard, l'on ira vite se réfugier dans l’obscurité de la techno industrielle et glaciale de Barnt, du côté du Hall Of Fame, où l’on restera juste après pour le passage de la grande dame de la techno Monika Kruse. Viendra ensuite le tour de Red Axes, pour un moment deep et intense, aux influences krautrock et psyché. On finira la soirée sur une touche 100% italienne, avec les sets respectifs de Mind Against et Tale Of Us ; un clap de fin coloré. Mais on n’oublie pas les amis de la bass music, et on ira faire un saut chez Elisa do Brasil, jeune résidente des soirées drum’n’bass du Rex Club.

Toute la programmation est à retrouver sur le site du Nördik Impakt, où vous pourrez également acheter vos places.