Photo en Une : © DR

Puisque le Japon n’exportait pas véritablement ses jeux vidéo à cette époque, cette compilation est l’occasion de (re)découvrir des soundtracks de jeux classiques pour les toutes premières consoles grand public (NES, SNES, Sega Genesis), ou pour les premiers ordinateurs familiaux de l’époque.

Parmi la quantité de morceaux, on croise un extrait psychédélique de la bande-son d’ActRaiser composé par Yuzo Koshiro, défini par certains comme "le meilleur compositeur de jeux vidéo à l'âge du 16bit". Un musicien initié au piano par Joe Hisaishi avant d’être recruté par Falcom en 1985. Kode9 et Nick Dwyer témoignent aussi d’un penchant pour la musique du Konami Kukeiha Club, puisqu’ils ne font pas moins de 8 apparitions sur ce disque. Un groupe formé par la firme de jeux Konami et dont la musique électrise les oreilles par une structure répétitive quasiment hallucinogène.

Cette compilation démontre aussi que le son a très vite pris de l’importance dans l’espace du jeu, dans le même esprit que la série de documentaires de Nick Dwyer, qui relate l’histoire de cette musique et son impact par le biais d’interviews de compositeurs pionniers et d’artistes qu’ils ont influencés.

   À lire également
L'évolution des musiques de jeux vidéo, de l'électronique des bornes d'arcade à Booba

Avec peu de moyens technologiques et de strictes contraintes techniques, les compositeurs de cette époque arrivaient à produire des merveilles électroniques que Kode9 a voulu ici mettre en lumière. Et pour compléter ce panel de talents japonais, les visuels ont été réalisés par Koji Morimoto, l’un des fondateurs du Studio 4°C (auquel on doit Amer Béton) à la longue filmographie, qui compte notamment le chef-d’œuvre Akira ou encore Memories.

Diggin' in the Carts sera aussi présenté dans une tournée en partenariat avec Red Bull Music Academy. Los Angeles, Tokyo et Londres accueilleront ainsi une performance de Kode9 accompagné des visuels de Morimoto, des live par Yuzo Koshiro et Motohiro Kawashima qui avaient collaboré sur des jeux tels que Streets of Rage 2 et 3. Et Nick Dwyer livrera un set à la même thématique que l'album, sous le blason DITC音.

L'album sortira le 17 novembre en version digitale et CD que l'on trouvera en suivant le lien juste ici. Et pour le vinyle, il faudra donc attendre 2018.