Photo en Une : © Valentin Chalandon

À la fois salle de concert et club, le Cabaret Aléatoire propose toute l’année une programmation éclectique qui ravit les fans issus de tous les genres musicaux. Hip-hop, rock, soul, funk, electro… Modulable, la salle ─ d’une capacité de 400 à 1100 personnes ─ a vu défiler des artistes comme Justice, Woodkid, Aloe Blacc, Naive New Beaters, Laurent Garnier, John Talabot ou encore Timeline (Underground Resistance) depuis son ouverture en 2003, à la Friche belle de Mai de Marseille.

Pour la rentrée, l’équipe du Cabaret opère un retour aux sources. La soirée sera animée par nul autre que DJ Hell, légende et pionnier de la scène électronique allemande. Electroclash, cosmic, italo et techno se mélangent dans l’œuvre de l’artiste, comme en témoigne son mémorable album Munich Machine. En mai dernier, le résident du Tresor de Berlin et patron du label International Deejay Gigolo nous avait sorti un album surprenant, Zukunftsmusik, plus orienté electro, dont la musique très spirituelle portait à réfléchir sur les phénomènes de société. Il sera épaulé aux platines du Cabaret par le champion régional Jack de Marseille. Beaucoup plus orienté techno pure et dure, le DJ originaire des Bouches-du-Rhône a plusieurs cordes à son arc ; résultat d’un digging constant de nouvelles tendances et de nouveaux sons, après 25 ans d’expérience dans le domaine.

Et pour ceux qui n’auront pas la chance d’assister à cette première de l’année, pas de soucis. Le programme de l’année promet des soirées à ne pas manquer, avec des concerts et soirées clubs d’artistes comme le rappeur en plein essor Rilès le 10 octobre (déjà complet !), Discodromo et Abstraxion le 13 octobre, Fatima Yamaha en live le 26 octobre, Palms Trax le 3 novembre ou encore Mount Kimbie le 19 du même mois.

Toutes les informations sur la soirée de réouverture sont disponibles sur la page Facebook de l’évènement. Et pour le reste de dates à noter, rendez-vous sur la page du Cabaret Aléatoire.