Photo en Une : © Trans Musicales de Rennes

Venus du bout du monde ou du bout de la rue, plus de 86 artistes viendront représenter les scènes actuelles d’aujourd’hui et de demain. Du dub folklorique des Japonais de Oki Dub Ainu Band aux rockers psyché chinois de Cosmic project, la programmation balaie comme chaque année les effets de mode et les frontières. De l'autre côté de l’Atlantique, les Colombiens de Ghetto Kumbé mélangent afro-house et cumbia, tandis que l'Éthiopien Gil Yalo qui réside aujourd'hui en Israël mêle dans ses compositions reggae funk sa langue natale à l'hébreu et à l'anglais.

Un line-up cosmopolite qui accueillera aussi le groupe Tshegue à l’afrobeat intense et tourbillonnant, dont l'EP Survivor sortait en juin dernier sur le label parisien Ekleroshock qui compte notamment Polo & Pan parmi ses réussites.

Jean-Louis Brossard, programmateur des Trans' depuis ses débuts, reste fidèle à son credo : « Ce qui m'intéresse, c'est de montrer ce qu'il se passe dans le monde. » Au bout du monde, mais aussi sur les scènes actuelles émergentes. Cette année, on retrouvera ainsi Borusiade, signée sur l'excellent Citiwax. Ses sonorités industrielles et dark-disco l'engagent sur la voie des futurs incontournables de demain. 

Le programmateur des Trans Musicales est aussi allé digger du côté de Paris puisque Kiddy Smile, icône du clubbing queer parisien, figure à leur affiche. Azur viendra du côté de Lille avec une tropical house estampillée Bon temps Records, et Fourmï Rouz (qui livrait un podcast à Trax à écouter juste ici) mettra toutes les frontières entre parenthèses avec ses mix transatlantiques.

Tous les ans, le festival permet aussi à un artiste de préparer un live en résidence dans la salle de L'Aire Libre. Cette année, c'est le multi-instrumentiste Nakhane qu'il faudra écouter d'une oreille attentive. S'ils connaissent la même trajectoire que Fishbach, résidente de l'édition 2016, ses rythmes électro teintés d'afrobeat pourraient bien envahir les ondes d'ici peu. Et puisque, malgré cet attachement aux talents méconnus, l'on ne refuse jamais une bonne tête d'affiche, Feder électrisera lui aussi cette édition 2017. 

La programmation complète et les informations détaillées sont à retrouver sur le site internet du festival, accessible juste ici