Photo en Une : © L'événementiel en PACA

Hip-hop, dub, techno… Le bâtiment historique de la Villa Gaby se transforme le temps d'un week-end en université de la musique. Comme on est à Marseille, honneur aux rappeurs. Le 15 septembre, tandis que DJ Pone, Cut Killer ou le S-Crew se produiront sur l’Esplanade J4, face à la mer, le forum verra défiler Sylvain Bethot, auteur de trois livres sur le rap dont Mixtapes, suivi d'un débat sur l'ancrage du hip-hop à Marseille avec DJ Djel (ancien membre de la Fonky Family), le rappeur Kemmler, un tourneur de concert (Alban de New Castle) et des membres du Festival MIMI. On y trouvera aussi une conférence sur le graffiti et le street art, sur les 30 ans de la Air Max, ou le BPM Contest, et on attendra 16h30 pour découvrir le compte rendu des États généraux de la nuit et musiques électroniques à Marseille par La Nuit Magazine.

L’après-midi sera également rythmée par des focus sur le dub avec des spécialistes de la question dont Sébastien Carayol, journaliste à Natty Dread et commissaire de l’exposition Jamaica, Jamaica qui s’est achevée fin août à la Philharmonie de Paris.  


      A lire également :
Marseille : Légendes du rap français et DJ’s techno réunis face à la mer au festival MMX

 

 

Le lendemain, de 14 h à 21 h, les musiques électroniques seront à l’honneur. Jean-Yves Leloup, commissaire de l’exposition Electrosound mais aussi DJ, artiste sonore, journaliste et enseignant, racontera l'histoire de la musique électronique et de la techno qui promet d’être enrichissante. Un état des lieux de la scène actuelle complétera plus tard cette intervention avec l’association Technopol qui organise annuellement la Techno Parade, ainsi que Trax représenté par Antoine Buffard. A 17 h, Jean-Yves Leloup et Thomas Corlin de Tsugi aborderont une vaste question : « La musique électronique est-elle encore capable d’invention ? »

Une table ronde sur les labels émergents de musique actuelle réunira les 5 labels marseillais Strctr Records, Caisson Gauche, D-Mood, Def Raw Music Concept et Smocky Window ; et la conférence « Histoire d’un média » animée par Antoine Buffard Joachim Barbier, journaliste de So Foot, pour mieux comprendre les enjeux de cette activité. Pour les producteurs en herbe, il ne faudra pas manquer la masterclass de Worakls sur la création d’un morceau, qui clôturera la journée aux côtés de Def Raw Music Concept et leur session « mixage d’un projet fini ».

 

Une bonne formation sur les musiques hip-hop et électroniques, mais qui ne délivrera cependant pas de diplôme. Si on peut prendre des places pour le festival et la Villa MMX, il est aussi possible de réserver uniquement pour les conférences, débats et masterclass juste .