Photo en Une : © GERBEN VAN ES / ANP / AFP

Alors que Cuba et l'État de Floride se préparent à l'arrivée d'Irma, les îles de Saint-Barthélemy et Saint-Martin constatent l'ampleur sans précédent des dégâts causés par l'ouragan de force 5. La seconde île, habituellement prisée des touristes pour ses plages paradisiaques et son climat tropical, aurait été "détruite à 95 %" selon le président du conseil territorial Daniel Gibbs. Les palmiers arrachés, les maisons pulvérisées, des zones inondées et pas un endroit qui ne soit jonché de débris. Des 12 personnes qui ont à ce jour perdu la vie durant l'ouragan, 4 résidaient sur cette île mi-française, mi-hollandaise.

Le Premier ministre Édouard Philippe a déclaré l'état de catastrophe naturelle, qui permettra aux survivants d'être compensés par leurs assurances. À Saint-Martin, le festival SXM se mobilise aussi. L'équipe de cette escale caribéenne des amateurs de techno, qui accueillait l'année dernière Nina Kraviz, Ricardo Villalobos et Âme, a lancé un appel à la collecte de fonds pour venir en aide aux habitants de l'île.

"En ce moment, nous concentrons tous nos efforts pour recueillir des fonds pour aider les besoins fondamentaux de nos frères et sœurs à St Martin, car nous sommes intimement liés à la population local et à l'île, peut-on lire sur la page gofundme de la campagne, qui a récolté plus de 4 000 $ en 16 heures, sur un objectif de 1 million de dollars. Il y a une autre tempête qui se développe à la suite d' Irma et les populations sont vulnérables. Il n'y a pas de services d'électricité ou d'eau courante et pas de radio."

La Région Guadeloupe s'est mobilisée pour coordonner les aides et les dons envoyés à Saint-Martin et Saint-Barthélemy, tandis que la marine, la gendarmerie et l'armée ont également été déployées pour gérer cette situation de crise. L'ouragan José, formé dans le sillage d'Irma, devrait frapper de nouveau les Antilles ce samedi.

Le festival SXM explique travailler en association avec les offices de tourisme de Saint-Martin et être en contact étroit avec le gouvernement, afin d'utiliser les dons "de la meilleure façon pour aider Saint Martin." Pour participer, c'est ici. Un appel aux dons a également été lancé par la Croix-Rouge, qui a déjà envoyé ses équipes sur place.