Photo en Une : © Maxime Chermat


Si vous n’en pouvez plus de la chaleur étouffante des spots nocturnes de la capitale, allez prendre l’air du côté du quai d’Austerlitz. Garage, c’est un club en open air, ou presque, qui permet des soirées en deux temps avec un before. La salle intérieure est ouverte sur la Seine ─ ici point de fenêtre ou de porte – et une terrasse vient accueillir les warm-up à partir de 18h, où l’on sirote sa pinte avant de « rentrer » profiter du set sous un gros sound-system Loud Professional. 

Pour la rentrée, Garage a préparé un line-up aguicheur. Dès vendredi 8 septembre, une soirée deep house organisée par Delicatessen, collectif hyperactif au club, vous attend en compagnie de Prins Thomas et son space disco issu des contrées nordiques. On prendra nos aises le mardi suivant pour une soirée La Braise, avec l'énorme barbecue du restaurateur sud-africain de Montreuil Kobus Braai, où le collectif Virage s’occupera de la musique pour une ambiance au mélange d’italo-disco, afro disco, pop, « oldies insolites, funk cosmopolite, nu disco et musique électronique torride ». Retour de Delicatessen le 15 septembre pour une soirée en présence de Prosumer, avec également comme invitée Céline, patronne des journées Sundae et de la fête du dimanche après-midi à Paris. Le lendemain, Brain Magazine invite Barbi(e)turix ─ collectif parisien dédié à la culture lesbienne et féminine ─  pour sa soirée La Contre, qui les opposera à House of Moda, les soirées lookées-décalées de Crame et Reno. Une semaine après, la techno du Berghain résonnera au Garage à l'occasion du passage d'Answer Code Request, signé sur le label Ostgut Ton, pour la sixième de la mensuelle Rayon Rouge. On essayera de ne pas manquer le passage du duo israélien Red Axes, dont le second album, attendu depuis plusieurs années déjà, The Beach Goths, est sorti le mois dernier, mélange de new wave, techno, disco et house. Le 6 octobre, il faut aller voir DJ Boring, qui nous a récemment fait profiter d’un podcast exclusif que vous pouvez écouter ici. On reviendra également le lendemain pour profiter de Phil Kieran, accompagné d'un live de l'excellent duo français Il est Vilaine.

Depuis qu'Uzik a repris Communion et Garage, la circulation entre le rooftop et le sous-sol de la Cité de la Mode et du Design est devenue plus fluide. Bon nombre des résidents de Garage n'ont pas hésité à monter d'un étage (ou deux) pour rejoindre le toit parisien tout l'été. On pense notamment à Marco Dos Santos, Modestie, au phénomène Joe Lewandoski ou encore à JC-303, qui prendra les rênes d'une soirée en compagnie du sulfureux duo de la Dame Noir, Slow Porn, le 14 septembre pour un extended set ténébreux et évasif.

Toutes les informations sur les soirées du Garage sont à retrouver sur sa page Facebook.