Photo en Une : © D.R.

Sorti le 6 juin sur le label Mad Decent (Major Lazer, Diplo), le dernier album de Souleyman exprime son exil causé par la guerre en Syrie et les émotions quant aux conflits dans son pays. Pourtant, et malgré l’actualité de ces thématiques, To Syria With Love ressemble plutôt à une ode à la vie. Fut un temps où Souleyman était un chanteur de mariages spécialisé dans la dabkeh, un type de danse folklorique essentiellement accompli lors des célébrations festives. Cet esprit de fête se retrouve toujours au détour de ses arrangements électroniques, même lorsqu’il s’agit d'aborder les sujets les plus graves.

Après des collaborations avec Gilles Peterson ou Four Tet sur son précédant album Bahdeni Nami sorti sur Monkeytown Records, Omar Souleyman continue d'affirmer le renouveau de la musique traditionnelle syrienne par son mélange aux sonorités dance actuelles. Merci aux synthétiseurs et aux boîtes à rythmes, mais surtout au timbre vocal envoûtant de ce personnage à lunettes.

De tournée en Europe, Omar Souleyman passera en Allemagne, en Angleterre, en Italie et aux Pays-Bas. En ce qui nous concerne, ce sera le 8 octobre à l'Aéronef de Lille et le 20 octobre au Dock des Suds durant la Fiesta des Suds à Marseile.