Photo en Une : © D.R.

Déjà un an que l'animateur historique de la BBC a lancé sa propre station musicale. DJ sur la première fréquence jazz londonienne à ses débuts, Gilles Peterson aura marqué le paysage radiophonique d'outre-manche de sa touche bigarée, groovy et mondiale. Après un crochet par la station pirate Kiss 100 FM, il anime de 1998 à 2012 l'émission Worldwide sur BBC 1 : des sessions live inoubliables (Four Tet, Floating Points, Björk) et une âme de défricheur des musiques du monde, d'hier et d'aujourd'hui, ont fait de ce rendez-vous un incontournable pour les amateurs de bon son. Tout simplement.

   À lire également
Worldwide FM, la nouvelle webradio programmée par Gilles Peterson

La webradio Worldwide FM, lancée avec Thris Tian de Boiler Room, reprend le flambeau et diffuse désormais H24, avec des invités quotidiens. En se branchant au hasard, on peut tomber sur l'émission de Lefto, un live de Red Axes ou de Louie Vega, les joyeux DJ's du Mellotron... Et, dès la rentrée, Laurent Garnier. Entre la radio et le producteur français, ça ne pouvait que coller, quand on sait leur amour partagé pour les nouveautés musicales et le brassage des styles le Français a d'ailleurs joué à plusieurs reprises au Worldwide Festival de Gilles Peterson, à Sète.

Depuis sept ans déjà, Garnier anime l'émission It is what It is, où l'on entend autant de techno que de rap ou de dubstep. Retransmise en France (sur Radio Meuh), Belgique, Suisse, au Mali, les épisodes en sont archivés en intégralité sur SoundCloud. Les anciens se souviendront également de ses prestations dès les années 90 sur Radio FG, Fun Radio, Radio Nova, MaXXimum... Ainsi que sur sa propre webradio créée en 2003, PBB (Pedro's Broadcasting Basement).

Quant au contenu de cette nouvelle émission, mystère. D'ici à ce que plus de détails soient révélés, enchaînez donc les sept saisons de It is what It is. Vous aurez compris que quand Garnier prend le contrôle des ondes, le voyage est toujours captivant.