Photo en Une : © Guigui Photographie


De retour pour une seconde édition consécutive après deux ans de déboires, l’Hadra Festival, désormais quasi intégralement autofinancé, continue de promouvoir les musiques trance (mais pas que) sans avoir à rendre de comptes à personne. 

Le festival semble sédentarisé dans l'Allier et pour ce dixième anniversaire, la cérémonie d'ouverture portera les couleurs de la Combie, dans le cadre de l'Année France-Colombie.

   À lire également
Ardèche : un ancien parc d'attractions va accueillir trois jours de festival psytrance et techno

Au niveau de son line-up, l’Hadra reste dans la continuité de ses précédentes éditions : inviter des artistes internationaux tout en faisant la promotion de jeunes talents locaux. Le festival auvergnat prévoit trois scènes : The Temple Stage, The Lotus Stage (la scène alternative) et The Moon Stage, lieu de chill qui fait son retour après un an d’absence. Seront présents pour animer la stage principale des grands noms du genre comme Dick Trevor, E-Clip, Electrypnose, Orestis, Earthspace ou encore Chris Rich, venus des quatre coins du monde. La scène alternative présentera également des artistes issus de genres différents tels que l’ambient, le downtempo mais aussi le jazz ou les musiques du monde.

Côté scénographie, un des points forts de l’évènement, on prévoit un décor haut en couleur, géré par de nombreux artistes plasticiens, décorateurs et peintres, avec une flopée de VJ's et performeurs. 

Toutes les informations, programmation et billetterie sont à retrouver sur le site de l’Hadra Trance Festival.