Photo en Une : © Maxime Chermat


Ca fait désormais cinq ans que le Big Bang Festival file la métaphore cosmique. Comme l'an passé, l'event se déroulera aux Docks de Paris, à Aubervilliers, avec une scénographie menée par le collectif de VJ’s hollandais Stv-Visuals, qui promet un décor galactique surprenant, avec jeux de lumière et mapping.

   À lire également
La scénographie hallucinante du Big Bang Festival vaut à elle seule le détour

Cette année, la programmation a pris de l'ampleur en allant piocher dans le haut du panier, avec un line-up techno qui devrait mettre tout le monde d'accord : on retrouvera l'Allemand Len Faki, les Britanniques Blawan et Paula Temple le vendredi au Gravity Stage, sans oublier les Français Madben et Maxime Dangles, ainsi que l'Américaine Avalon Emerson, une des révélations de la saison dernière, au Lunar. Samedi, The Hacker, Reinier Zonneveld et nthng se chargeront de faire vibrer le Lunar Stage.

La house music sera plus à l’honneur le samedi sur la Gravity. Le Français Jeremy Underground (en couverture de notre numéro spécial vinyle, Trax#201) viendra faire danser la foule, suivi de Mandar, le trio parisien composé de Lazare Hoche, Malin Génie et S.A.M., avant de laisser place au « président » Mézigue, tête de gondole du label D.KO Records.

Pour retrouver toutes les informations sur l’évènement et son line-up complet, rendez-vous sur la page Facebook du Big Bang Festival.