La nouvelle équipe en charge du défunt complexe Teo (resto-bar-terrasse-club) devrait rassurer les fidèles des soirées ligériennes, puisque les quatre amis sont tous plus ou moins passés par la case DJ ou viennent de la scène électronique. Quentin Schneider, Philippe Bernard, Simon Boisson et Emmanuel Boulanger ont ainsi tout de suite voulu profiter de la notoriété de leur nouvelle acquisition, et jouer de sa position idéale – lesHangar à Bananes – sur le paysage touristique de la région.

« On voulait ouvrir directement un des lieux, nous confie Quentin Schneider. Le Teo était un restaurant face à la Loire, avec un club à petite capacité, qui attirait beaucoup de touristes. L’idée était de profiter du Voyage à Nantes, un projet touristique important, pour proposer une programmation électronique chaque week-end en invitant des collectifs nantais. » Un projet éphémère, jusqu'à la fin septembre, qui laissera place à de plus grandes ambitions à l’automne.

Pendant deux mois, ce sont donc plusieurs week-ends de clubbing intense qui attendent les Nantais de cœur ou d'adoption, avec les meilleurs collectifs nantais à la barre. Julien "C.H.I.C.H.I" du crew Illmatic, co-fondateur du festival Paco Tyson, nous parle de ce nouveau projet : « Aujourd’hui, le fait que cela soit géré par des gens du milieu, c’est un avantage. Ce sont des amis – même si on est tous potes à Nantes – mais ce sont surtout des gens qui sont dans le « game ». Ça change de ce qu’était l’endroit auparavant. En amenant les plus gros collectifs de la ville pour gérer la programmation, ils sont dans leur ligne de conduite. »

Aux commandes du lieu pour une ou plusieurs soirées, les crews bien connus IllmaticSafari Nantais, Arpège, Get HorsesFeel My Rave, et de nombreux autres, qui auront ainsi carte blanche pour inviter la crème de la scène locale, mais aussi des artistes internationaux invités comme Cleric, et des DJ’s de France, comme la résidente du Rex Club Molly.

À lire aussi : Nantes : Un nouveau club 100% techno, house, psytrance et hardcore ouvre à la rentrée

Le monde de la nuit à Nantes s'accapare donc un spot de plus, qui vient s’ajouter à la liste grandissante des possibilités du fêtard de la Cité des Ducs. Ce qui pourrait en inquiéter certains. « C’est très cool que plein de spots ouvrent. Je dirais que tout le monde a le droit d’aller au bout du délire de son projet, surtout quand on l’a occasion d’avoir la gestion de la programmation d’un club. Après la question que je me pose aujourd’hui, c’est plutôt : est-ce qu’on a un public assez nombreux pour que tous ces spots réussissent à fonctionner ? » conclut Julien.

Toutes les informations, soirées, programmation, sur cette nouvelle Terrasse de l’Île sont à retrouver sur sa page Facebook.