Photo en Une : © Electro Alternativ


Rendez-vous incontournable de l’année pour les Toulousains, l’Electro Alternativ permet au public de la Ville rose de se déhancher sur un line-up encore plus pointu chaque année. Au programme du festival : conférences, workshops, concerts et soirées club. Parmi les lieux qui accueilleront les festivités, on compte notamment le mythique club de la ville Le Bikini, les Abattoirs, le Quai des Savoirs ainsi que le Phare, plateforme transdisciplinaire plus récente.

Sept live sont à prévoir et les tendances musicales se balanceront du post-rock d’Oiseaux-Tempête au jazz animé de RP3 & YAK, en passant par des spectacles visuels numériques de Myriam Bleau et U-Machine, et de l’électroacoustique avec Cabaret Contemporain. Sans oublier notre bonne vieille techno, représentée par des artistes comme DNGLS en live, la Tunisienne Deena Abdelwahed ou encore le duo berlinois Modeselektor, aux ambiances IBM et breakbeat. Le closing s'annonce exceptionnel avec le pape de la micro-house (mais pas que), le Chilien Ricardo Villalobos, soutenu par les Toulousains Habb. L'after se déroulera jusqu'à 5h au Bikini, et mettra les femmes à l’honneur, avec Paula Temple, Steffi, résidente du Panorama Bar, une touche britannique avec la géniale Rebekah et la DJ parisienne Anetha (Blocaus). Un quatuor de choc pour une nuit folle mariant techno lourde, industrielle et berlinoise.

Parmi les autres artistes programmés, on notera le duo de Detroit aux 30 kilos de machines Octave One, Electric Rescue et sa techno profonde (pour le pré-opening le 26 août), la house italienne de Diamano Von Erckert, des DJ’s de la scène française comme Albatros ou Mangabey en b2b avec Khalk, et un peu de tech-house avec Filiber et Facil.

Enfin, la trance aura droit à sa nuit dédiée, avec la présence de Coming Soon, Upgrade, Earthling, Belik Boom… La bass music sera représentée par Bad Company UK, My Nu Leng et Breakage.

Hors représentations musicales, le festival toulousain vous réserve des conférences rencontres-débats sur les musiques électroniques ou une conférence-concert en hommage à l’un des pionniers du genre aujourd’hui disparu : Jean-Claude Risset. Des workshops sur la maîtrise de logiciels de M.A.O. comme Ableton ou des ateliers de création d’instruments musicaux farfelus sont aussi prévus.

Retrouvez l’intégralité du planning et toutes les informations complémentaires sur le site de l’Electro Alternativ.