Photo en Une : Festival Elektric Park © Cédric Passinay


Et on a décidé de vous amener du lourd, avec DJ Bone, un des vétérans de la techno de Detroit, patron du label Subject Detroit Records, et régulièrement cité comme un des meilleurs DJ's du monde par ses collègues. Il sera suivi par l'un des producteurs les plus captivants d'outre-Manche, le Londonien Boddika (réécoutez son “Mercy” avec Joy Orbison), fondateur de NonPlus Records qui compte notamment Actress dans ses rangs. Le Français Julian Jeweil sera également présent avec une techno plus profonde nappée de sonorités acid. Dans la continuité, l’artiste parisien Minimum Syndicat viendra bercer le public non sans une petite touche rave d’antan.

La house sera évidemment de la partie, représentée dans une tonalité plus deep et acid par Swalk en b2b avec Jon DaSilva, ainsi que l’artiste britannique Tom Conrad, ancien résident du Love Zoo, pour une house plus mélodieuse et dansante. Et pour une techno plus expérimentale et déstructurée, vous pourrez (re)découvrir Peev, dont le récent podcast publié sur Trax vous montrera l’étendue de son talent.

Rendez-vous donc le 9 septembre à Chatou dans les Yvelines pour profiter de la scène Trax de l’Elektric Park de 11h à 22h. Toutes les informations sont à retrouver sur le site du festival.