Photo en Une : © DR


On vous l'annonce sans détour : attendez-vous à du très, très lourd pour ce mini-festival dont la programmation a été assurée par DJ AZF en collaboration avec le label Le Turc Mécanique.

Pour les amateurs de house, on retrouve des artistes confirmés comme Puzupuzu, qui nous régalera de son expertise sur machines vintage, pour des tracks lo-fi dopés aux vocals. Il sera accompagné dans le genre par l’excellent Aleqs Notal, du label ClekClekBoom et Pasteur Charles, ancien des soirées Jeudi Minuit, qui fera également danser la foule sur une house bien groovy. Ça frappera plus lourd côté techno, en commençant par le duo "Soft War" composé de AZF et December. On reste dans le virulent avec Marcorosso de Guilty Dogs, ainsi que le Rémois Nathan Zahef et Netsh des Chineurs de Techno. Waldman, qui nous a régalés d’une récente compile sur son label LIEF Records, viendra accentuer le ton d’une minimal un poil plus légère.

Vous l'aurez compris, Qui embrouille qui ne fait pas dans la techno/house plan-plan et prend des risques. Toujours plus farfelu, c'est le label Danger Records qui servira du punk façon DIY bien gras, en compagnie de l'équipe du Making Waves Zine. Dans un univers un peu plus expérimental, on retrouve PEEV et sa techno déstructurée que vous pouvez découvrir dans un son récent podcast pour Trax. Les artistes Graal et Myako seront également de la partie, ainsi que Von Bikräv du collectif Casual Gabberz, et beaucoup d'autres...

Pour retrouver l’intégralité du line-up de cet évènement, et toute information complémentaire, rendez-vous sur la page Facebook de Qui embrouille qui.