Photo en Une : © DR

EDIT 26/07 : Dû à des circonstances personnelles délicates, Juan Atkins ne pourra finalement pas se présenter à la soirée BNK. Le cador de la techno sera remplacé par nul autre que Perc, fondateur du réputé Perc Trax, pour une techno moins acid et plus percutante, qui fera trembler les murs du bâtiment.

Au programme des hostilités, dix heures de musique électronique en warehouse, dans un endroit qui n'a pour l’instant pas été révélé par les organisateurs. En tête d'affiche, l’un des pères fondateurs de la techno de Detroit, le grand Juan Atkins, pour un mix sous la bannière de la Motor City. Membre des Belleville Three et fondateur du label Metroplex (Drexciya, The Martian, Aux 88, Robert Hood sous son alias The Vision...), celui qui opérait dans les années 80 sous l'alias Model 500 n'a pas volé son surnom : The Originator. Avec lui, l'électro funk se téléporte définitivement dans le futur. Scansions vocodées, basslines de 808 profondes et boîtes à rythme qui groovent comme des automates indéfectibles ; autant de marques de fabrique qui ouvrent la voie pour les générations de producteur à venir. 30 plus tard, le producteur n'a rien perdu de sa superbe, et sa performance s'annonce mémorable. Le line-up est complété par Thomas Heckmann, fondateur du label allemand Trope Recordings, pour une ambiance acid techno des raves d’antan. L’Espagnol Cardopusher, figure de proue de l’écurie Boysnoize Records (où il vient de sortir son nouvel EP New Cult Fear), viendra mixer dans la continuité de son collègue d’Outre-Rhin. Seront également de la partie les jeunes Français Darzack, pour une acid techno tonique, et Soulstorm, dans une variation plus industrielle et deep.

Les places sont en vente sur la plateforme Shotgun, et vous pouvez retrouver toutes les informations de l’évènement sur sa page Facebook.