Photo en Une : Aphex Twin © Tous droits réservés

On ne présente plus Aphex Twin, compositeur électronique aux multiples facettes, qui distille ses atmosphères musicales sous une dizaine de noms différents (Richard D. James, AFX, Polygon Window, GAK…). Après nous avoir époustouflés avec sa performance live retransmise en direct du Field Day à Londres en juin dernier, le Mozart de l’électronique vient de mettre en ligne une flopée de tracks bonus inédits et des releases signées GAK et Polygon Window.

Sur ce nouveau site, l'on découvre Orphans, un EP de quatre pistes qui comprend deux tracks d'AFX, remixés par l'ami et collaborateur de longue date d’Aphex Twin, Luke Vibert. L'enregistrement exclusif London 03.06.17 vendu en seulement quelques heures par Warp au Field Day, a également droit à sa sortie numérique, avec six tracks bonus. Sans compter trois nouvelles versions de son tube "Windowlicker", ainsi qu'une nouvelle version glitchée de "Icct Hedral", orchestrée initialement par Philip Glass.

L’Irlandais a aussi ajouté des tracks bonus sur ses albums I Care Because You Do, Analord 07, Donkey Rhubarb, Hangable Auto Bulb, Ventolin, Come To Daddy, Girl Boy, Drukqs, Orphaned Deejay Selek 2006-2008 et Syro… Enfin, son enregistrement de 2007, publié sous le nom de The Tuss, Rushup Edge, sorti initialement sur le label Rephlex, est également disponible sur le shop. Le dernier album qui aura capté toute notre attention est Korg Trax+Tunings for falling asleep, dont le premier track "Korg funk 5" avait été révélé lors d'un entretien entre Aphex Twin et l'ex-ingénieur de Korg Tatsuya Takahashi. Le producteur et le fabriquant japonais avaient collaboré pour la conception du récent synthétiseur Monologue.

   À lire également
Korg sort un nouveau synthé analogique designé par Aphex Twin

Aphex Twin affirme également que tous les enregistrements de Rephlex seront bientôt disponibles sur la plateforme, avec des extras. Restez aux aguets.