Photo en Une : © Guy Kokken

Qui de mieux qu'une enfant du pays pour capter l'âme du plus fou des festivals belges, dont la 29e édition (du 12 au 16 juillet) vient de débuter ? Toute la journée du 14, Amelie Lens se baladera entre les scènes de Dour avec comme sacerdoce l'alimentation du compte Instagram de Trax. L'occasion de photographier un public bigarré, entre bassheads venus prendre une décharge avec Pendulum et Noisia, amateurs de hip-hop scandant les flows de Pusha T, NAS et Little Simz, et rockers en herbe scotchés devant la frénésie Crystal Castles, la cold wave de Trentemøller ou le stoner psyché de All Them Witches. Sans oublier (possiblement) ce mec déguisé en licorne qui connaît par cœur toutes les punchlines d'Alkpote.

Après un set remarqué lors de la dernière édition, Amelie Lens sera aussi de retour derrière les platines de la scène Balzaal de 21h30 à 23 heures. Tendez l'oreille, vous entendrez peut-être quelques tracks de son dernier EP, paru sur Second State.

Pour vivre l'ambiance backstage du Dour et repérer vos potes collés aux crash barriers, branchez-vous dès demain matin sur la story de Trax. Et pour un avant-goût de cette carte blanche, l'aftermovie de 2016 vous fait faire un premier tour du propriétaire avec Amelie Lens.