Photo en Une : Pleinvrees Festival © Tous droits réservés

Après avoir investi le quartier de Overhoeks et le Sportpark Riekerhaven d'Amsterdam pour ses éditions précédentes, le Pleinvrees festival revient cette année en grande pompe avec un line-up pointu et un spot de rêve. « À notre humble avis, le site de Het Twiske est la meilleure location de tout Amsterdam pour l’organisation d’un festival », s'avance l'équipe. La barre est haute, mais à y regarder de plus près, l’immense parc semble effectivement paré de tous les atouts : de grandes étendues de verdures, des lacs à n’en plus finir, des canards à la pelle et des petits lapins qui galopent un peu partout… Un décor de rêve que les organisateurs tiennent à entretenir via une donation, incluse dans le prix du ticket et reversée à la maintenance du site et de ses structures. On salue l’initiative.
Site de Het Twiske © Tous droits réservés
Site de Het Twiske © Tous droits réservés.

Niveau programmation, on est pas trop mal non plus. Se succèderont, de midi à minuit, sur les cinq scènes du festival, les maîtres de la minimal Dominik Eulberg, Boris Brejcha, Stephan Bodzin, Max Cooper ou Kollektiv Turmstrasse, les Français Joris Delacroix et Worakls, les champions néerlandais Joris Voorn et Marc Holstege, l’incontestable prince de la tech house Gui Boratto, aux côtés de Andhim, Rodriguez Jr., Guy Gerber ou Dirty Doering. Les DJ's locales Illesnoise et Julie Vazele seront également de la partie.

Nouveauté de cette année : le Pleinvrees village, où vous pourrez vous restaurer, assister à des représentations théâtrales, faire du yoga ou encore troquer des vêtements. Un véritable petit havre de paix. 

Pour toutes les infos et la programmation complète, c’est par ici.