Photo en Une : © Jacob Khrist

Aladdin Charni, papa du Freegan Pony et du feu squat Péripate (mais aussi du Poney Club et du Pipi-Caca, anciennes mecques de l'after et de la fête libre à Paris) retourne dans sa ville d'origine pour ouvrir une nouvelle cantine freegan, qui sert des plats concoctés à partir d’invendus et de produit récupérés. L’ancienne enseigne se trouvait place Auguste Baron dans le 19e arrondissement, sous le périphérique parisien. Logée dans un entrepôt de la mairie, la table avait été fermée en 2016. L’équipe du Freegan n’avait pas rangé ses marmites pour autant, et écumait dès lors les festivals, comme Nuits Sonores ou We Love Green.

   À lire également
À Paris, l'ancien club showcase devient pour l'été un lieu de fête alternatif : le génie d'Alex

À Paris, les produits venaient du marché de Rungis ; à Lyon, c'est celui de Corbas, le plus gros marché de fruits et légumes privés de France, qui alimentera les cuisines. Le Freegan Pony reconduit la formule qui a fait son succès : des produits invendus, cuisinés par des chefs. Pour l’instant, l'on ne sait pas encore qui sera invité, mais la ville d’origine de Paul Bocuse, meilleur cuisinier du siècle dernier, regorge de chefs chevronnés. Gageons qu'ils seront nombreux à relever le challenge.