Photo en Une : © Androgyne

La ville de Nantes a déjà de quoi faire avec quelques clubs et bars qui sortent du lot pour les amateurs de musique underground. On pense au LC Club qui, en 10 ans, est devenu une référence techno à la programmation exigeante, avec des noms comme Jeremy Underground, Etienne de Crécy, Dave Clarke ou le label Raar de Louisahhh et Maelstrom. Au bar Altercafé également, qui a organisé les after officiels du Paco Tyson, et où les têtes d'affiche nous viennent des quatre coins du monde.

   À lire également
Nantes : Comment le LC Club est passé de la boîte de nuit commerciale au club techno pointu

C’est au tour du Macadam de faire ses preuves. Installé au Bas Chantenay, quartier industriel réputé de la ville, où vivait le jeune Jules Verne, le nouveau club nantais ouvrira ses portes à la rentrée, et prévoit déjà du lourd. Le mot d’ordre : un lieu accessible à tous, sans distinction de genre ou de style, où priment la qualité du système son et l’accueil du public. Un large espace brut pour danser et une terrasse extérieure confortable témoigneront de cette volonté de sobriété. L’équipe précise : « Le véritable partage se réalise sur le dancefloor. […] Nous invitons les personnes à se libérer totalement une fois passée l’entrée du club. »

Pour ce faire, la direction artistique du nouvel établissement est confiée au crew Androgyne, qui veut promouvoir des artistes internationaux, français et plus particulièrement nantais, sans céder aux sirènes des têtes d’affiche. Le collectif a prévu de faire plaisir à un public qui peine trop souvent à se retrouver dans la programmation des clubs, avec les vendredis des soirées trance, hardcore, et tous les styles de la grande famille tekno. Les samedis, ce sera techno et house music, pour taper du pied avec plus de légèreté. Un dimanche par mois, Androgyne a même prévu une journée « Gloria », un all day long de 7 heures du matin à 22 heures – concept inédit à Nantes.

Pour l’ouverture du club le vendredi 1er septembre, les manettes seront confiées à trois artistes house pour une soirée dansante et festive. L’Australien Fantastic Man viendra jouer une house aux tons minimalistes sur notes de synthé et ambiance tropicale. Il sera accompagné du Parisien Aleqs Notal, signé sur le label ClekClekBoom Recordings (NSDOS, Bambounou), pour un set un poil plus musclé. Et pour boucler la boucle, c’est un artiste local, premier résident du Macadam et membre du crew Androgyne, qui complète le line-up : Youl.

En attendant l’annonce d’autres noms pour le reste de l’année, on vous laisse découvrir le teaser de la soirée en vidéo, et vous pouvez retrouver toutes les informations sur la page de l'évènement.