Photo en Une : © Hï Ibiza

L'annonce de la résidence de Black Coffee (en couverture et en interview dans Trax #203) avait donné le ton : pour être à la hauteur du Space, auquel il succède, le Hï Ibiza allait miser sur une programmation exigeante – les soirées In The Dark transforment l'essai. Premier membre du quintet de DJ's en charge de cette résidence hebdomadaire, le Danois Kölsch, signé chez Kompakt. Sa techno dansante, qu'il n'hésite pas à rehausser de cordes et de cuivres épiques, alternera avec la house exaltante du Hollandais Joris Voorn ; les deux hommes se sont déjà croisés de nombreuses fois à Ibiza, notamment lors des soirées Ants au Ushuaïa Ibiza l’an passé, où ils avaient clos la saison par un b2b à six mains en compagnie d'Andrea Oliva.

À ces mêmes soirées, l'on retrouvait aussi un autre résident des In The Dark, l’Anglais Nic Fanciulli, boss de Saved Records, fondateur du Social Festival à Maidstone et producteur d'une tech house redoutablement efficace. Le quatrième larron est Luciano, figure bien connue d’Ibiza, où il a débarqué après avoir fait ses armes sur la scène latino-américaine et contribué à l'essor de la minimal dans le sillage de Ricardo Villalobos ou Dandy Jack. Et enfin, Steve Lawler un retour aux sources, le DJ ayant été résident au Space Ibiza durant 9 ans.

   À lire également
Qui sont les frères Pissenem, ces français devenus rois d'Ibiza qui ont racheté le Space et explosent les codes ?

Les 5 DJ's auront carte blanche chaque jeudi de l’été : parmi leurs invités, l'on retrouvera notamment Anëk, les deux sœurs danoises signées chez VIVa MUSIC, le label de Lawler ; le trio français Apollonia que l'on ne présente plus ; les Américaines Lauren Lane, de chez Saved Records, et Claude VonStroke. La scène anglaise sera particulièrement bien représentée avec la techno de Cassy, déjà invitée par Black Coffee, la house de Richy Ahmed et son versant plus dubby avec Lauren Lo Sung (Tresor), sans oublier la UK funky de Skream.

Toujours en provenance d'outre-Manche, le crew du label Housekeeping et le duo tech house Solardo et Bas Ibellini, organisateur des soirées Peculiar dans l'Est londonien. Deux figures de l'île blanche complètent ce plateau : wAFF et Patrick Topping, habitués des soirées Paradise au DC-10. Succéder au Space n’est pas chose facile, mais au vu de sa programmation, le Hï Ibiza semble bien parti pour se hisser à la hauteur de son prédécesseur.