Photo en Une : © Nicolas Chiale

En décembre dernier, nous annoncions l’ouverture future d’un nouveau club lyonnais, installé sur un authentique bateau-phare, construit à Londres il y a presque 80 ans. Mais en raison d’un désaccord avec le maire de Lyon, Gérard Collomb (qui démissionnera prochainement de son poste en raison de son entrée au Gouvernement), et malgré les quelque 10 000 signataires en faveur de son ouverture, le Razzle n’avait finalement jamais pu voguer en direction de la Ville des Lumières.

   À lire également Lyon :
Pourquoi le club flottant Razzle n'a toujours pas l'autorisation d'accoster ?

Malgré plusieurs mois de tension avec la Métropole, les équipes du Razzle ne se sont pas dégonflées, et ont finalement décidé d'amarrer le bateau là où il fût rénové, à Marseille. Rihab Hdidou, sa codirectrice s’en réjouit : "On est très heureux d'ouvrir à Marseille. Les habitants commençaient à s'attacher à ce bateau qui était accosté au port depuis plusieurs mois, on nous disait tout le temps de rester ici." Avec la mairie de Marseille cette fois, les choses se sont passées plus simplement . "Tout s'est fait très naturellement, la ville de Marseille est en constante recherche de ce genre de lieux atypiques, ça nous a donc paru évident.


L'emplacement exact, et la date d'ouverture du nouveau club n'ont pas encore été annoncés, mais une chose est sûre, Marseille n'en a pas fini de satisfaire les fêtards.