Photo en Une : © SP23 Crew


Sans les Spiral Tribe et leurs camions, la culture des free parties serait peut-être restée confinée dans les campagnes anglaises du début des années 90. Fuyant la répression britannique et un gouvernement en guerre contre l'acid house, les Britanniques se sont exilés en France avec un seul mot d’ordre : “Free music for free people”.

Stars de l’underground, fondateurs du premier teknival français à Beauvais, les Spiral Tribe sont désormais séparés mais continuent à se produire ensemble de manière compartimentée quand ils ne sont pas en train d'effectuer une retraite silencieuse au fond de la Drôme, ce que l'on vous raconte dans le prochain Trax #203. Sur la grande scène dédiée aux à ces vétérans de la rave se succéderont 69db membre fondateur du collectif, Crystal Distorsion, artiste prolifique comptant à son actif pas moins de 80 maxis et 4 albums, le son profond de Mickey Meltdown, le pro du breakbeat Jeff 23 et la DJ Ixindamix et ses sets psychédéliques.

   À lire également
Raves en France : comment tout a commencé

De l’autre côté du Cargö, on trouvera l’un des soundsystems normands les plus cotés, K-RMA. Un crew présent chaque année au teknival du 1er mai, qui se démarque par son approche conviviale de la fête, avec un seul objectif : faire jumper les foules. Le public caennais pourra donc danser sur les sets bouillants de Boby, Yotek, Mystere,TT, Manyscul, Charlu et Goldgot.

Cette réunion promet d’être survoltée, en vous faisant passer de l’autre côté de la réalité de 23h à 6h du matin. Plus d’informations sur l’event Facebook.