Photo en Une : © Terraforma


Construite il y a trois siècles, la Villa Arconati a trouvé un nouveau souffle grâce à l'arrivée de la fondation Augusto Rancilio en 2011, qui lui a permis de se refaire une beauté : peintures, fresques murales et sculptures à l'intérieur, jardins soignés et labyrinthe végétal à l'extérieur. Avec le lancement du festival Terraforma en 2014, le lieu a encore pris du cachet. A l'aube de sa quatrième édition (du 23 au 25 juin), le festival italien est devenu un modèle pour cette nouvelle tendance des festivals "multifonctions", où le sonore se mélange avec le visuel et à des activités en tout genre, qu'elles soient physiques ou intellectuelles.

   À lire également
Arts, sports et écologie : pourquoi les festivals techno multifonctions représentent l'avenir

Au programme musicalement, il y en a pour tous les goûts. De la techno militaire du duo N.M.O. au dubstep du producteur britannique Mala (moitié des Digital Mystikz), en passant par Andrew Weatherall, fondateur du duo Two Lone Swordsmen signé sur le mythique Warp Records, Julia Kent, ex-violoncelliste du groupe Antony and the Johnsons, Ron Morelli, patron du label L.I.E.S..

Tous ces artistes se produiront sur les deux scènes de l’évènement, l’une dans le labyrinthe rénové de la Villa, l’autre faite entièrement de bois au niveau de la forêt. Un décor idéal dont profiteront des personnages comme Aurora Halal et ses sonorités techno futuristes, mais également l’habitué du festival, le génial DJ italien Donato Dozzy, qui tenteront de nous faire voyager encore plus loin que la Lombardie. Sans oublier l’Allemand Wolfgang Voigt, le cofondateur de Kompakt, avec son projet GAS, qui offrira aux auditeurs un live inédit.

AtomTM & Tobias @Terraforma 2016

Et quand la musique s’arrête, Terraforma propose des activités plus "intellectuelles". Laraaji ne se contentera pas de monter sur scène pour bercer la foule. Le musicien originaire de Philadelphie viendra aussi animer un workshop de méditation du rire.

Plusieurs DJ's seront au cœur de conférences et discussions. La Berlin Community Radio présentera Ruggero Pietromarchi, membre de l'association Threes, organisatrice du festival, Aurora Halal ainsi que Rabih Beaini aka Morphosis et le groupe de metal expérimental aux sonorités indonésiennes Senyawa. La Red Bull Music Academy organisera, elle, une conférence en compagnie de Suzanne Ciani, pionnière de la composition électronique depuis les années 1970.

En ce qui concerne le logement, le festival s’est mis en relation avec The Pop-up Hotel, déjà présent au Glastonbury. A prévoir : location de tentes et équipements pour un séjour au bord du lac artificiel de la Villa, en pleine forêt.



Les enfants seront eux aussi dorlotés avec un grand espace dédié à des activités ludiques et récréatives autour de la nature et de l’écologie. Les parents sont grandement invités par Terraforma à venir participer à ces animations non exclusives aux chérubins.

Pour découvrir l’intégralité de la programmation, informations et réservations, rendez-vous sur le site officiel du festival.