Photo en Une : © Marc Bertrand

 

Le festival open air de trance fait son grand retour dans la capitale pour trois jours de fête. Pour sa seconde édition, l'Urban Trance Festival, organisé par Oréades Prod et l'Asso Atomes, invitera des artistes emblématiques de la scène nationale comme internationale, dont plusieurs pour leur première représentation en France. Et ça démarre dès vendredi, avec Frantic Noise de Dark Prisma Records, pour une première date dans l'hexagone, accompagné de PetranMusic et d'Ocelot pour des sets de forest et de psytrance. Deux producteurs du label d'Atomes, Ipotocaticac et Pat le Mandragore, seront également de la partie, ainsi que le français Virtual Dreamer pour un set plus dark.

Le samedi commencera à l’heure de l’apéro, dès 18 heures, avec un plateau toujours aussi éclectique : l'ethno de Cardamohm (Ethereal Decibel Company) se disputera à la psydub de Calma Dub, la prog de Patara à la forest de Noctilus, producteur allemand signé sur l'excellent Parvati Records, qui se produira lui pour la première fois à Paris. Drip Drop (Harmonia Records), Sine Eye et Skad complètent le line-up pour encore plus de vibes psy et progressives ; le tout sur un sound-system repensé pour cette nouvelle saison, dont les basses tiendront les danseurs éveillés jusqu'aux premières lueurs.

Et comme pour son retour, l'Urban Trance Festival a vu les choses en grand, la fête se poursuivra une nuit de plus le dimanche 4 juin, veille de jour férié. LDB et Naure Saïd d'Oreades Prod resteront dans une veine ethno trance, préparant le terrain pour des invités de marque : Jaratah (OVNI Records), Step High (Altar Records) et le Bulgare Kliment (Zenon Records). Le coup de grâce sera porté par Dark Whispers, dont la dark psycore résonnera pour la première fois en France. Restent Once Upon A Time et Neurolabz, qui portent le compte d'artistes à 32, pour ce week-end sous les étoiles dont vous ne vous redescendrez pas de sitôt.

Le teaser du festival est disponible ci-dessous, et donne un avant-goût du mapping signé Mat Malinard :