Photo en Une : © DR

"N'y a-t-il pas de honte? Qu'est-il arrivé à la créativité électronique? Il n’y en a que pour l’argent ?". Samedi, le collectif fondé à Détroit en 1989 s’indignait sur Facebook de la ressemblance frappante entre le visuel donné à la nouvelle résidence d'Armin van Buuren au Hï Ibiza, et le célèbre logo d’Underground Resistance. 


Cornelius Harris, le manager du label, fulminait également dans les colonnes de Resident Advisor : "Il n'y a aucune excuse à cela. C'est paresseux et irresponsable de la part de l’artiste et du promoteur. Je suis pour que les gens s’amusent, quel que soit le style de musique, mais cela doit être fait sans essayer d’exploiter des années de travail d’autres artistes […] Van Buuren n'offre aucune explication, il appelle simplement UR « [son] nouveau concept » sans en dire plus. Désolé mec, il n’y a pas moyen ». 

Les soirées UR d’Armin van Buuren, d'ores et déjà controversées, devraient se tenir au nouveau club Hï Ibiza, du 21 juin au 13 septembre.

   À lire également
Qui sont les frère Pissenem, ces français devenus rois d'Ibiza qui ont racheté le Space et explosent les codes ?