Photo en Une : © D.R.

Belleville Three était un surnom, mais suite à leur prestation sous ce nom à Coachella en avril, l'annonce de la formation de ce groupe mythique n'était qu'une question de semaines. C’est maintenant officiel : les pères fondateurs de la techno s'allieront de nouveau le le 27 mai au Movement Festival de Détroit. Une date symbolique, puisqu’ils ont activement participé au développement de ce festival emblématique depuis 17 ans, Derrick May et Kevin Saunderson en ayant respectivement été les directeurs artistiques en 2003-2004 et 2005. Kevin Saunderson a également annoncé à Billboard qu’une tournée mondiale des Belleville Three était prévue, ils ont prévu de jouer « dans des salles de concerts à travers le monde. Ou les gens vivent une expérience en nous voyant en live, avec les visuels et selon l'image que l'ont veut renvoyer »

Si pour l’instant les shows ne seront « que » des DJ sets, Saunderson a déjà annoncé que leur « but est d’évoluer vers un live ». Les DJ's joueront leurs plus grands classiques mais également des compositions originales. Un nouveau souffle selon le boss de KMS «  On avait eu l'opportunité de signer sur le label ZTT, de Trevor Horn. Mais ce ne devait pas être le bon moment. Il a fallu du temps pour que la musique électronique devienne ce qu'elle est aujourd'hui. Peut être que le groupe va nous donner de nouvelles inspirations pour les 10 prochaines années. »

   À lire également
1981-1988 : La naissance de la techno à Detroit

Entre 1981 et 1988, Juan Atkins, Kevin Saunderson, Derrick May, épaulés par Eddie Fowlkes, ont été les moteurs de l’apparition de la techno. C’est du lycée qu'ils fréquentent à Belleville, et où ils se sont rencontrés, qu'ils tirent leur nom de groupe. S’inspirant de la musique de Chicago, ils personnifient par leurs productions le son de Détroit. Tous apparaissent sur la compilation de 1988 Techno ! The new dance sound of Detroit, le premier album à employer le terme "techno" pour désigner ce nouveau style de musique qui s'apprêtait à conquérir la planète. Welcome back !