Photo en Une : © @Velodrome_nat

Trax vous offre une place pour la Hors Série #2 pour tout nouvel abonnement d'un an au magazine ! L'offre est valable sur notre store jusqu'au jour de l'événement, le 4 juin prochain.


Détourner l’usage premier d’un lieu pour y créer une ambiance festive et en faire profiter un maximum de personnes. Voilà ce que les équipes d’Aurélien Dubois – le « chef d’orchestre » comme il se présente – ont déjà réussi à faire lors de la Hors Série #1, nichée entre les trains de la gare Saint-Lazare.

« Ce sont des événements sans suite logique, qui ont comme particularité de se dérouler dans des lieux différents, atypiques, pour lesquels nous ressentons un coup de cœur » développe Aurélien, avant d’enchaîner sur le modus operandi : « Avant tout, on essaye de se mettre à la place des gens, en imaginant un lieu qui pourrait les faire kiffer pour faire la fête. Tous les lieux qui se prêtent à un dépaysement et à une scénographie spéciale sont intéressants. » Et c’est exactement ce qu’il s’est passé quand l'agence Surpr!ze est partie visiter le vélodrome de Saint-Quentin-en-Yvelines, terrain d’entraînement de l’équipe de France de cyclisme.

« Aujourd’hui, notre savoir-faire parle pour nous »

« Une fois entrés, on a tout de suite su que la prochaine Hors Série se passerait là. En arrivant dans cet espace, où on est littéralement entourés par des pistes à la verticale, je suis resté bouche bée, c’était incroyable. On avait l’impression d’être dans une arène romaine des temps modernes. » Une fois l’adresse trouvée, il fallait entamer les négociations avec ses propriétaires. Une tâche facilitée par la réputation que l’agence s’est forgée grâce à ses précédentes soirées.

« Aujourd’hui, notre savoir-faire parle pour nous. Tous nos événements ont été salués pour leur bonne tenue par le public ou les responsables de sites. » Ce que le directeur général du vélodrome, joint au téléphone, nous a confirmé : « Je connaissais déjà le bon travail qu’avait fait Supr!ze avec Concrete et le Weather Festival. Quand les négociations ont abouti, nous étions vraiment heureux de pouvoir accueillir un tel événement. C’est un vrai plus. »

Comme à chaque échéance, il y a tout un lot de contraintes à respecter : « Sans parler du respect du site, qui est quelque chose de primordial et d'évident, ce qui est très compliqué, encore aujourd’hui, c’est l’état d’urgence et les normes de sécurité afférentes à des événements de grande capacité. »

   
À lire également : Cité industrielle, gare SNCF, local EDF...: à la découverte des nouvelles cathédrales de la fête

Pour veiller à cela, Aurélien Dubois peut compter sur la quarantaine de personnes qui composent son équipe et son organisation bien huilée: « Ce qui est très important chez nous, c’est la division par pôles. Par exemple, on a une "brigade verte" déployée des transports jusqu’au site, qui est responsable du respect du territoire. Nos équipes de médiation s’occupent directement des comportements des festivaliers afin qu’ils respectent la quiétude des riverains… »

Tous les efforts de l’agence ont pour objectif d'absorber « toutes ces contraintes d’organisation, pour que le public ne les ressente pas du tout et puisse profiter au maximum des artistes et du lieu. » 

La Hors Série #2 se déroulera au vélodrome de Saint-Quentin-en-Yvelines, le 4 juin prochain.