Photo en Une : © Absolt Creative Agency pour toutes les photos

C’est sur les coups de 14 heures que l’or noir s’est déversé au Generator Hostel, à Paris. Plus de 40 labels indépendants sont venus poser leurs disques sur les étals du marché aux vinyles installé par Trax dans l’auberge de jeunesse/bar/club, avec l’aide de nos partenaires Greenroom, KissKissBankBank, Rinse France et Single Pattern. Tout l’après-midi, plusieurs centaines d’amateurs ont défilé entre les allées, écoutant les nouveautés parues pour le Disquaire Day et les collections de la crème des labels électroniques français.

La terrasse avec vue sur la Basilique du Sacré Coeur a été littéralement prise d’assaut, ondulant sur les sets des DJ’s de Pont Neuf Records, Platon, Tripalium, Le Turc Mécanique, Alpage, retransmis en ligne sur Facebook. En sous-sol, la projection du film documentaire Sous le donjon de Manu le Malin, produit et réalisé par l’équipe de Sourdoreille, a laissé place à un bel échange où le DJ s’est prêté de bon cœur au jeu des questions avec les fans.

Trax Disquaire Day 2017 Aftermovie

À 20 heures, direction l’after au Badaboum – et son inégalable accueil – pour les mix du crew de la Chinerie dans l’Appartement, et en bas, You Man et Bajram Bili en live dans le club. La nuit ? Les B2B passionnés des DJ’s des labels Tripalium, Forecast, InFiné, Vertv, Beat X Changers ou encore Cracki. Quelqu’un lança : « Quelle belle journée ! » Et l’on promit de remettre ça l’an prochain.