Photo en Une : © Ville de Lyon

Qu’est ce qu'Extra! ?  La preuve que, tel que l'équipe du festival le formule dans son communiqué de presse, Nuits sonores est ouvert à « toutes les personnes, les activistes culturels et les addicts aux cultures électroniques et indépendantes [souhaitant] s’impliquer activement dans le festival ». Depuis leur création en 2008, les Extra! sont devenus un véritable festival parallèle.

Les premières manifestations débuteront la semaine précédant l’ouverture officielle de Nuits sonores, dès le vendredi 19 mai. L'occasion notamment de retrouver les diggers de La Chinerie pour leur open air sur la péniche Loupika. Le jeudi 25, le collectif parisien Pardonnez-nous se lancera dans la 3e édition du rallye des platines "les 24 h du mix". Pour rappel, le concept (filmé) consiste à inviter 24 DJ's qui se succéderont sans interruption derrière les platines, le tout calfeutré dans un appartement.

Le lendemain, Nuits Sonores revêtira son plus beau sombrero pour fêter ses 15 ans à l'heure mexicaine. Les "Quinceañera Sonar" seront célébrés au Malting Pot à grand renfort de piñatas et de sonorités world avec Lotfi, Tom (Around the World), Guillaume B (Le Mellotron), Will.8 et le crew de la MIFF. L'événement durera de 14 heures à 21 heures, ce qui vous laisse le temps d'aller faire un tour au square Defosse pour "My House is your House", une programmation qui vise à sensibiliser les festivaliers à l'accueil des réfugiés, ou au skatepark du quai Rambaud pour "Skate the turntables". Pour les esprits aventureux, rendez-vous au Patio Sauvage pour grignoter quelques insectes grillés sur fond de set du digger DJ Fisto ; ou, si la farniente vous guette, direction la péniche Le Fargo pour un concours de pêche au rythme de la micro-house du collectif Atipik. Le soir même, et c’est une première à Lyon, le Nova Club débarquera au Transbordeur et dans son Club Transbo. Même si l'on ne connaît pas encore les artistes qui s’y produiront – ils seront révélés le 19 mai –, nous vous conseillons d’ores et déjà, au vu des programmations passées (Jimmy Whoo, Ikaz Boi, Bajram Billi, Arnaud Rebotini, Neue Grafik, Wayne Snow…), d’aller y faire un tour.

Avant-dernier jour, samedi 27 mai. Le collectif Bon Esprit descend de la capitale pour se déhancher lors de sa "Danser danser comme Drake", tandis que les plus courbaturés pourront se retrouver au 27 Madeleine pour "Vieille école", dédicace aux amoureux de french boogie qui pensent que la dance music, "c'était mieux avant". Dans la même veine, Soul Train, coorganisé par le festival Jazz à Vienne, invitera place Gailleton un plateau funk, disco et soul composé de MC Tonton Diallo, Charlie’s Secret (live) et James Stewart.

Et pour finir en beauté le dimanche, que diriez-vous de vous poser dans un transat pour détendre vos pieds fatigués par les nuits passées sur le dancefloor ? La possibilité s'offre à vous sur le quai Rambaud, où la Love Beach Love Boat donnera du 26 au 28 mai carte blanche au collectif La Chatte. Trois croisières de 2 heures sont également prévues, ainsi qu'une soirée à quai, sur le bateau.

Vous pouvez retrouver la programmation complète des Extra!, qui se dérouleront du 19 au 28 mai, sur le site officiel des Nuits sonores, ici.