Photo en Une : © Coco Beach

Pour cette deuxième édition, placée une nouvelle fois sous le signe de l’engagement écologique, la Clairière a vu les choses en grand. Dès la soirée d’ouverture, c’est Hadrien Federiconi, alias Feder, qui ouvrira les festivités. Samedi, Darius et Adana Twins assiègeront à leur tour la scène, avant de laisser place, dimanche soir, aux dépositaires de l’âge d’or du rap français, les dénommés Cut Killer, Stomy Bugsy, Nég Marrons, Nuttea, Busta Flex et Menelik.

   À lire également
Un nouveau club parisien va ouvrir en pleine forêt

À partir du 6 mai, les rois de la French Touch Cassius enflammeront le bois, tandis que le papa de la Disco Cerrone s’en chargera le 13. La techno mélodique de Worakls et de son label Hungry Music fera danser les Hauts-de-Seine le 19, et Solomun proposera le 20 un set de deep house, all night long.

Le 24, Kavinsky fera raisonner la Clairière aux sons de sa synthwave reconnaissable entre mille, et la disco-funk de Breakbot mettra tout le monde d'accord le 27. Les allemands Klangkarussell sont eux programmés pour le 3 juin, tandis que Âme sera présent le 23 pour un set all night long.

À notre grande joie, la Clairière à également annoncé la venue du norvégien Todd Terje, d’un des pères fondateurs de la deep house Kerri Chandler, et du digger Jeremy Underground. Le patron de Boysnoize Records sera lui aussi de la partie, tout comme Fritz Kalkbrenner, Kölsch, Boris Brejcha et Lost Frequencies. Enfin, la Mamie’s et le Camion Bazar seront également conviés le temps d’une soirée. 

   À lire également
Entrez dans le joyeux petit monde du Camion Bazar en une heure de mix housy fait "avec le cœur"