Ce festival promet de rester dans les mémoires ! Pourquoi ? La base militaire BA217 et ses 70 000 m2, ses 6 scènes, et les 72h de musiques électroniques où toutes ses disciplines et cultures seront mises à l'honneur. Le tout, sublimé par un line-up de grande qualité, mêlant aussi bien artistes confirmés et talents à découvrir, tête d'affiche et représentants de l'underground, DJ's sets, lives et b2b, house, techno, harcore, trance etc.


La soirée du vendredi est signée TRAX 20 ANS. Forcément, on a décidé de faire grand, très grand en invitant les DJ's et producteurs qui tiennent les rennes des clubs et festivals depuis le début de Trax. Et même avant (Dave Clarke, Jon Dasilva...). Cette nuit, la nôtre, entre vous et nous, sera la première d'un long week-end. Pour mieux connaître quelques uns des excellents et beaucoup trop rares artistes qui y seront, voici dans le détail toute (ou presque) la programmation du mini-festival Trax dans le festival. Poussez un peu le volume, et suivez le guide.

À lire également : Paris : l’énorme rave sur la base militaire AREA 217 Festival lâche la prog’ de ses 6 scènes techno, house, hardcore, psytrance, bass et chill

Don't DJ live

Don't DJ est en quelque sorte l'aboutissement du projet artistique de Florian Meyer, ancien membre des Durian Brothers et pilier du Salon des Amateurs, le club allemand le plus aventureux de la dernière décennie. Multipliant les collaborations, il s'est installé l'an passé chez Berceuse Héroïque, l'un des meilleurs labels techno du moment, important la polyrythmie dans une techno brute, produisant un groove inédit que les meilleurs DJ's s'arrachent.

Traxx DJ

Traxx est certainement le DJ le plus versatile du monde, aussi passionnant que, parfois, énervant. Au travers de son label Nation, il n'a pas seulement remis au goût du jour la Chicago house, il en a repris le postulat de départ pour lui faire clairement embrasser des influences new wave, indus et EBM. Ses productions en compagnies de James T. Cotton sont maintenant célèbres, mais ses DJ sets le sont encore plus, de véritables messes chamaniques d'une tension folle !

Dungeon Acid live

Dungeon Acid est le projet le plus abouti de Jean-Louis Hueta, skateur pro et père fondateur de la techno suédoise dès les années 80's. Empruntant naguère les routes acid découvertes par Larry Heard, il les prolonge jusqu'au cœur du Berghain et même au-delà, dans des performances live souvent complètement improvisées, sur des machines de sa fabrication !

Sunil Sharpe B2B Umwelt

Sunil Sharpe est très clairement un des tout meilleurs DJ's techno anglais, doublé d'un producteur qui ne s'est jamais égaré, adulé de Blawan à Perc pour un groove martial qui réussi à allier une puissance démesurée à un sens musical accompli. Il partagera les platines avec son équivalant français, Umwelt, et sa techno acid aux accents electro qui enflamme les raves depuis plus de 20 ans !

TM404 live

TM404 est le projet le plus sensuel de l'ancienne gloire Click'n'Cuts Andreas Tilliander. Vibrant hommage aux machines Roland, la musique de TM404 prend tout son sens en live. Ce qu'à bien compris Ritchie Hawtin, qui l'a plusieurs fois inviter à jouer dans ses soirées à Ibiza, réinventant l'acid house à des tempos inattendus, noyée dans une mer d'échos.

Cut Hands

Cut Hands est une légende absolue. Avec Whitehouse, il conceptualisait presque à lui tout seul le noise dès la fin des années 70 dans une scène indus bourgeonnante. Il est revenu il y a quelques années avec un projet mettant à l'honneur sa collection de percussions africaines, introduisant un groove inédit et envoûtant, faisant instantanément de lui l'artiste phare de Blackest Ever Black, entouré de Raime, Regis ou Vatican Shadow.

Skee Mask DJ

Skee Mask n'est pas un ancien comme les précités, mais en un album sur le labels des Zenker Brothers, il à réussi à réconcilier la techno allemande avec la techno anglaise du début des années 90, évoquant B12, Future Sound of London ou Black Dog dans un groove également influencé par la jungle, réussissant le tour de force de ne jamais être dans la révérence.

Posthuman feat. Josh Caffe live

Les Posthuman se sont fait connaître dès l'âge d'or de Skam, à l'époque de Jega, Boards Of Canada et Gescom. Pourtant, ils amorcent rapidement un virage vers une dance music plus charnue, se faisant les champions d'une acid house live encore renaissante, pleine d'attitude et de nervosité. Pour l'occasion, et pour notre plus grand plaisir, ils seront accompagné de Josh Caffe, leur Robert Owens à eux !


Doc Scott B2B Seba

Doc Scott est LA légende de la jungle et de la drum'n'bass. On connait tous Goldie, mais demandez lui qui est le boss. Unanimement, toute la scène vous répondra Doc Scott. Avec son label 31 et ses podcasts, ce défricheur ultime de tout ce qui se fait de pertinent à 85/170 BPM multiplie les clins d'oeil à la techno de Detroit. Rarissime en France, il partagera les platines avec Seba, héros de chez Good Looking, Metalheadz, etc., puriste de l'avant garde drum'n'bass depuis 20 ans, également maintes fois collaborateur de The Persuader et autre projets de Jesper Dahlbäck.



Om Unit DJ

De Metalheadz à All City en passant par Civil Music, la discographie d'Om Unit est sans doute la plus prompte à brouiller les pistes entre dubstep, jungle et bass music, un groove hédoniste gérant parfaitement l'équilibre entre tension et extase, une pure musique de teuf qui laisse beaucoup de liberté aux danseurs.



Jon Dasilva B2B Swalk

Jon Dasilva produit des bombes house quand l'envie lui prend, mais c'est avant tout l'un des tout premiers DJ's à jouer de l'acid house en Europe, alors qu'il était résident de l'Haçienda à Manchester avec un Laurent Garnier débutant. Loin de mettre l'âge d'or sur un piédestal, c'est un fin connaisseur de l'histoire de la house d'hier, mais tout autant d'aujourd'hui. Il partagera les platines avec SWALK, ex-moitié de Skudge, Bernadott, etc., énorme digger partageant les mêmes obsessions, et avec qui il collabore désormais.



Doc Daneeka

Doc Daneeka est un des meilleurs exemples d'un dubstep assimilé par la house, une fusion tellement naturelle et pourtant si souvent maltraitée. Avec son label Ten Thousand Yen, le doc' anglais s'évertue à faire évoluer cette scène avec exigence, mais plus que tout avec gaité.




Shackleton live

Que dire de Shackleton qui n'ait déjà été dit ? Avec son label Skull Disko et ses disques pour Perlon, il a introduit le dubstep dans une scène qui lui semblait en tout point imperméable. Mais depuis, il fait surtout  es beaux jours d'Honest Jon, la petite entreprise de Damon Albarn, pourvoyant les meilleurs DJ's d'une fusion dub, techno, moyen-orientale saisissante. Le résultat n'en étant que plus puissant en live.


Aleksi Perälä live

Aleksi Perälä sera un nom familier des fans d'Aphex Twin, ayant fait les beaux jours de Rephlex avec son projet Ovuca. Mais depuis quelques années, il a développé un projet harmonique unique, basé sur des concepts ésotériques et astronomiques. En résulte une techno magique, solaire, qui a pris tout le monde de cours, Nina Kraviz s'empressant de signer ses prochains projets.


David Carretta live

David Carretta est connu comme l'un des pionniers de l'electroclash, mais c'est avant tout en célébrant l'EBM, l'italo et l'acid qu'il a trouvé la formule magique. Viscérale, parfois drôle ou incomprise, on piaffe d'impatience de découvrir son nouveau live qui laisse présager un inventif et jouissif retour aux sources


Shed live

Shed constitue sans conteste avec Ben Klock et Marcel Dettmann la sainte trinité de la techno allemande du 21e siècle. À la différence de ses deux compères, il cultive néanmoins une détonnante singularité dans la scène germanique : profondément marqué par la rave culture UK et le breakbeat, sa techno granuleuse prends régulièrement des chemins breakés inattendus, un principe qu'il nous tarde de découvrir dans son tout nouveau show son et lumière.


Dave Clarke

En l'espace de la série de maxi « Red », Dave Clarke définissait pour 20 ans les contours de la techno UK la plus jouissive. Après un tel accomplissement, il est devenu le DJ essentiel de cette culture, bête de scène inébranlée par les jeunes générations, et toujours pertinent.




Ben Sims

la musique de Ben Sims est le fruit de son DJing : grand adepte d'une techno lourde, il cherche néanmoins toujours le groove, aussi industriel soit-il. Ce qui fait de son œuvre un objet qui se déguste le mieux sur le dancefloor. De tous les plateaux, le nôtre devrait le pousser dans ses derniers retranchements, le rêve humide de nos pieds, nos hanches et nos épaules.


Le festival Area 217 se tiendra à la base de Bretigny-sur-Orge les 30 juin, 1er et 2 juillet prochains.

TROUVER SES PLACES :
Digitick : www.digitick.com/ext/billetterie5/?site=area217