Photo en Une : © DR

C'est le 1er avril qu'on peut vraiment mesurer la créativité des journalistes musicaux, qui ont lâché une flopée de fake news sur les réseaux ce week-end. On commence le tour du monde avec nos confrères de Factmag, qui ont imaginé la transformation du Berghain en « clubstaurant ». Pour Fazemag, Paris Hilton sera la prochaine curatrice de la compilation de référence DJ Kicks, en featuring avec Steve Aoki. (Trax avait eu une idée similaire pour le 1er avril 2015.)

Mixmag n'a rien trouvé de mieux que de blaguer sur une tournée de Daft Punk (après l'avoir annoncé sérieusement à plusieurs reprises ces derniers mois), tandis que Le Bonbon voit bien une soirée organisée par les équipes de Concrete dans une station fantôme du métro parisien, le line-up alléchant en plus. Côté business, Digital Music News annonçait le rachat de Spotify par Google, pour la modique et précise somme de 41,1 milliards de dollars.

La rédaction de Dancing Astronaut, de son côté, a imaginé que la bande de Damon Albarn, Gorillaz, remplacerait Lady Gaga à Coachella. Sans oublier Ask Audio, qui a inventé une nouvelle machine étonnante signée Korg.

La palme est attribuée à Freeform, qui a annoncé un accord avec le gouvernement pour un grand plan free parties, comprenant notamment l'abandon de l'amendement Mariani et des saisies de sons,  l'aménagement de zones libres d'accès dans chaque commune, un stock de matériel mutualisé à disposition des collectifs techno dans chaque département… Une annonce qui a occasionné quelque 4 000 likes et presque autant de déceptions. Samuel Raymond, le président de Freeform, a commenté : “On a fait ce poisson pour provoquer et faire réagir sur la situation des frees, mais beaucoup de gens ont étés très déçus que ce soit un poisson d’avril... Je n’imaginais pas ce genre de réactions.”

Et nous, on s’est amusé avec l'idée d'un nouvel album de Jeff Mills, Infinite Material, qu’il irait composer au cœur du Grand Collisionneur de hadrons (LHC) de Genève… Désolé.