Photo en Une : © Deutsches Museum

Un club techno dans un musée ; nous n’avons encore rien de semblable en France. Tout au plus le Yoyo, ce club niché au sous-sol du Palais de Tokyo, dans le 16e arrondissement de Paris, pourrait-il tenir la comparaison. La capitale bavaroise accueillera bientôt un tel établissement dans un bâtiment annexe du Deutsches Museum, l'imposant musée de sciences et technologie bâti sur une île en plein centre-ville. À deux pas des plages de galets du fleuve Isar, sur lesquelles les Munichois viennent se poser aux premiers rayons de soleil, le Blitz sera, selon les propos de son cofondateur et DJ résident David Muallem rapportés par nos confrères de Groove, "un lieu d'inclusion dans une ville où la vie nocturne se caractérise plutôt par l'exclusivité."

Doté d’une capacité d’accueil maximale de 600 personnes, le club est partagé en deux salles possédant chacune leur propre dancefloor. Le sound-system est signé VOID et, comme de rigueur dans les clubs allemands, les photos seront interdites. Ce projet ambitieux n'arrive pas seul : le Blitz sera bordé d'un restaurant, et la création d'un label associé est en cours.

L'inauguration est prévue pour le 22 avril, et si le line-up n'a pas encore été annoncé, la liste de DJ's résidents justifie déjà à elle seule le déplacement. Ont ainsi été annoncés les munichois Zenker Brothers, fondateurs de l'excellent label Ilian Tape, ainsi que leurs poulains Skee Mask et Stenny : la promesse d'une programmation résolument techno, d'autant plus que Roland Appel (Sonar Kollektiv, le label de Jazzanova) et Sascha Sibler (Innervisions, Permanent Vacation) complètent le plateau. Sans oublier les figures locales Julietta et Leo Küchler.

Lorsque l'on voit ce prépare notre voisin allemand, on se prend à imaginer ce que cela pourrait donner chez nous… À quand un club au Louvre ?

Zenker Brothers - Heeman