Photo en Une : Le téléphérique de Medellín - Licence CC0

C’est officiel : Nuits sonores traversera bientôt l’Atlantique pour poser ses valises en Colombie. Ce pays, Arty Farty y pense depuis quelque temps : « La Colombie fait partie des territoires musicaux avec lesquels nous aimons bien travailler. » L'année France-Colombie offre donc un excellent prétexte pour explorer le patrimoine musical sud-américain, déjà mis à l'honneur lors des soirées Black Atlantic Club du club Le Sucre, à Lyon.

En ce qui concerne les lieux où se dérouleront les évènements, l'équipe développe : « Nous serons présents dans les endroits réputés de la scène électronique locale. Nous n'allons pas organiser un festival dans des friches industrielles comme nous pouvons le faire à Lyon, mais cela s’apparentera aussi à un circuit ». À titre de rappel, le circuit des Nuits sonores a comme particularité de proposer des soirées dans le Tout-Lyon, sur toutes les scènes réputées de la capitale des Gaules : les péniches La Plateforme et l'Ayers Rock Boat, la salle de concert du Transbordeur, ou encore le Marché Gare, ancien point central des soirées hors circuit du festival.

Nuits sonores établira donc son QG en plein cœur du quartier historique de Bogota, Teusaquillo, dans un nouvel espace : L’Antisalle. Ce dernier fera office de centre névralgique et regroupera un espace concert, rencontre et restauration, afin que public, artistes et partenaires puissent s'y retrouver. Toujours à Bogota, il y aura quatre scènes supplémentaires : deux clubs, le joli et house Vidéo Club, qui s'élève sur deux étages, et la référence de la nuit colombienne, le très techno Baum et ses 2 scènes. À cela, il faut rajouter La Media Torta, une scène perchée dans les collines à l'est de la ville, ainsi que le Teatro Estudio, un espace du Teatro Mayor Julio Mario Domingo, où se déroulera l'inauguration.

nuits sonores colombie
L'amphithéâtre de La Media Torta / CC BY-SA 4.0 © Peter Angritt

À Manizales, Nuits sonores s'associera à la 16e édition de l'incontournable Festival international de la Imagen, un rassemblement annuel mettant à l'honneur les cultures électroniques et numériques, organisé par l’Université de Caldas de Manizales. Nuits sonores invitera Polar Inertia (Dement3d Records) le vendredi et Arnaud Rebotini le lendemain.

Dernière étape, Medellín. Les festivaliers pourront faire la fête dans deux clubs bien connus de la ville, respectivement techno et house : le Salón Amador, une ancienne salle de bal, et le Mansion Club. Un troisième lieu sera annoncé prochainement.

   À lire également
Lyon : Le festival Nuits sonores 2017 annonce une programmation titanesque 

« Le line-up se basera principalement sur des artistes français. Nous emmènerons des représentants de l’identité Nuits sonores. Il y aura un peu de tout », explique l'équipe du festival. Outre les artistes sus-cités, l'on retrouvera le prodigieux Bambounou, Jennifer Cardini, fondatrice de Correspondant, le très panaché et touche-à-tout DJ et producteur Joakim, ainsi que le digger lyonnais Pablo Valentino, Rone, et S3A (Sampling As An Art). Sans oublier Voiski, qui enchaîne les sorties sur certains des meilleurs labels techno du moment : L.I.E.S., Delsin, Construct Re-Form, Dekmantel, Dement3d...

 

Le festival Nuits sonores Colombia se tiendra du 15 au 17 juin, dans les villes de Bogota, Medellín et Manizales.