Photo en Une : © Friche la Belle de Mai

Depuis l'année dernière, le festival marseillais Le B:on Air, créé à l'initiative de l'agence Bi-pole, fait bouger la cité phocéenne en posant ses valises à la Friche la Belle de Mai. Situé sur le site d'une ancienne manufacture de tabac, ce poumon culturel accueillera une programmation d'artistes français et internationaux. 

Le vendredi 2 juin, à partir de 19h et jusqu'à 5 heures, l'on y retrouvera donc Raheem Experience, c'est-à-dire l'association des français Neue Grafik, LB aka Labat et Mad Rey. Que dire de ces trois-là, si ce n'est qu'ils personnifient la nouvelle scène house française, alliant les sonorités classiques de la garage à l'énergie des productions contemporaines. Leur association promet de retourner un dancefloor en un rien de temps. Le jeune prodige australien Mall Grab sera également de la partie ; ambassadeur de la house lo-fi, ce gars de 23 ans a déjà signé sur les réputés Church et Hot Haus Recs, le label de DJ Haus. Le crew marseillais Tropicold, composé de Massue Moto, Édouard Soirées Loisirs, L’Amateur et Why Pink?, ainsi que l'allemand Jascha Hagen, complèteront ce plateau.

Le lendemain samedi, autre soirée, autres têtes d'affiche. Cette fois, la posture est plus internationale avec la résidente du Smart Bar The Black Madonna, qui viendra régaler les fêtards avec sa house dynamique. L'artiste jouera dans la salle ouverte par Laboratoire des Possibles.Côté techno, l'on retrouvera l'allemande Helena Hauff , Chloé officiera un b2b avec Abstraxion et AZF adoptera la formation Soft War en jouant avec December. Mad Rey reviendra mettre le feu en solo, tandis que le collectif Fils de Vénus officiera en DJ set. Le groupe des 5 déjantés de Bagarre a aussi répondu présent, tout comme Inga Mauer, Malcolm, Dc Salas, ainsi que Permakultur et Donarra, issu du crew Metaphore Collectif.

Le B:on Air c'est du 2 au 4 juin, à la Friche la Belle de Mai de Marseille.