Photo en Une : © Ninon Hitta & Marion Le Goanvec

Depuis la fin du mois de février, le festival parisien We Love Green distillait petit à petit sa programmation. Dès l'annonce des premiers noms, nous savions que Richie Hawtin, Flying Lotus, Moderat, Nicolas Jaar, Jon Hopkins, Agar Agar, Anderson Paak, Parcels, Solange, ou encore Action Bronson seraient de la partie. Comme si cela ne suffisait pas, nous apprenions le 3 mars que le mythique crew de hip-hop américain A Tribe Called Quest se produirait également à leurs côtés, pour sa première date en France depuis la sortie de l'excellent album We Got It From Here... Thank You 4 Your Service. Le 4 mars enfin, We Love Green révélait la totalité de sa programmation, pour le plus grand bonheur des futurs festivaliers. 

En plus des icônes du hip-hop et de la pop, la musique électronique ne sera pas en reste. Outre les gros artistes déjà annoncés, les fêtards pourront voir le digger de l'extrême Jeremy Underground, modèle d'exigence musicale avec son label My Love Is Underground. Motor City Drum Ensemble et sa house soulful seront également présents sur le festival, ainsi que son compatriote DJ Koze, l'excentrique producteur allemand dont la réputation de remixer infaillible n'est plus à faire. La techno survoltée de Recondite, la house calibrée de Maceo Plex, viennent parfaire ce plateau, sans oublier l'un des meilleurs représentants de la nouvelle scène de Detroit, le talentueux Jay Daniel.

Jay Daniel - Paradise Valley