Photo en Une : © Resonate Festival

C’est le leitmotiv de We Are Europe : proposer des événements hybrides pour faire danser et réfléchir ensemble les jeunes européens, grâce à une programmation pointue et une série d’interventions portées sur les enjeux du futur. Le festival Resonate est ainsi divisé en deux parties, Resonate Conference et Resonate Live. La journée est dédiée aux conférences et workshops – à commencer par Machine learning for artists, un cycle de trois jours qui démarrera le 17 avril, en amont du festival, et sera consacrée à l’utilisation d’algorithmes dans l'exploitation de données multimédia.

   À lire également
Elevate Festival 2017 : la rave au cœur d'une montagne en Autriche est de retour

Les données, le data, seront d’ailleurs l’un des thèmes récurrents du programme, avec le workshop A P P A R E L dédié à l’usage des données et de la réalité augmentée dans la mode, mais aussi lors d’un atelier conduit par la plasticienne Joanna Moll, qui s’appliquera à dévoiler les outils d’analyse et de suivi en ligne employés par les entreprises de marketing. c/o pop Convention – le versant "conférence" du festival allemand – organisera quelques événements particulièrement adressés aux passionnés de musique électronique : les DJ’s-auteurs Hans Nieswandt et Jace Clayton (DJ /rupture) parleront ainsi respectivement de performance musicale et du rôle de la culture dans le développement des villes. Le fondateur du club berlinois Tresor, Dimitri Hegemann, s’exprimera également sur ce second sujet, et animera une conférence le dernier jour du festival.

resonate
Le producteur Biosphere

La programmation musicale n’est pas en reste, avec une trentaine d’artistes qui se produiront en journée et au cours de soirées club. L’exigence reste de mise : Stephen O’Malley et Peder Mannerfelt couvriront les territoires plus abstraits et abrasifs, tandis que la performance du vétéran Biosphere, dont le dernier album Departed Glories a été salué par la critique, devrait ravir les amateurs d’ambient. Le rappeur/performeur Mykki Blanco est également à l’affiche, et de nombreux plasticiens présenteront des shows audio-visuels inédits.

Les lieux des différents événements seront révélés prochainement ; certainement seront-ils à la hauteur de ceux que l’on découvre dans le documentaire tourné lors du Resonate 2015.