Si l'été les festivals ne manquent pas, on ne peut en dire autant l'hiver. Mais cela est en train de changer. Pour y remédier, les organisateurs du Brox Festival ont décidé de planter le bâton dans la station des Deux Alpes avec un évènement de trois jours, du 14 au 17 avril.

Pour cette première édition, Brox Festival a convié une vingtaine d'artistes qu'il répartira sur deux scènes : les Perrons d'un côté, au Brox Village, à l'extrémité de la station, au pied des pistes ; de l'autre, le Panobar, situé à 2 600 mètres d'altitude et capable d'accueillir 1 500 personnes.

En plus d'un accès au festival seul, Brox propose plusieurs pass, avec option ski ou hébergement. Les skieurs-teufeurs auront la chance de vivre quelques dix heures de live par jour. Une manière de bien accompagner ses descentes. 

Côté programmation, on retrouve une belle bande d'artistes français issus de labels dont la renommée n'est plus à faire. Sur la scène live, nous retrouverons le duo français The Supermen Lovers. Les deux tontons de la house hexagonale ont enfilé leur Moon Boots pour se joindre aux foufous parisiens de dOP. Ils seront rejoint par l'Allemand Christian Burkhart, toujours indécis entre la house et la techno. Les Fils du Calvaire seront également présents ainsi que le jeune prodige Leo Pol, dernière signature de Concrete Music et résident de la barge. Le supergroupe de house français Secret Value Orchestra (Mézigue, Flabaire...) officiera également un live house avec sa flopée d'instruments et la voix de leur chanteur Larry Houl. Dans le même composition orchestrale, les Parisiens Silens viendront enchanter le bas des pistes. 

Sur le Panobar, scène dédiée aux DJ sets, le label D.KO sera bien représenté avec deux de ses figures de proues, à savoir Flabaire et Mézigue (qui reviendront de leur live avec Secret Value Orchestra). De nouvelles têtes de la scène française comme Henø, Col J, Neomodel ou Seamus viendront faire la démonstration de leurs talents. 

Event Facebook