Photo en Une : © Bordeaux-Tourisme


L’éclectisme et l’ouverture musicale ont été, dès son ouverture, les maîtres mots de la programmation de l’I.BOAT, ferry reconverti en club-salle de concert-restaurant en 2012 et devenu un lieu phare de la nuit bordelaise : "Il faut trouver un équilibre entre pointu et accessible, artistes reconnus et émergents, (…) car tout le monde ne découvre pas cette culture en commençant par le vinyle pressé à 500 exemplaires de Prince of Denmark", déclarait Florian Levrey, le programmateur du club, dans nos colonnes. En mai dernier, le ferry marquait le coup en organisant la première édition de son festival Hors Bord sur la terre ferme : à l’affiche, des artistes aussi divers que Pantha du Prince, Legowelt, Jeremy Underground, Antigone et Mad Rey. Quelques mois plus tard, ils invitaient Tale of Us à jouer dans une base sous-marine.

Pour 2017, l’équipe de l’I.BOAT ne cache pas son ambition : le quotidien Sud Ouest rapportait ainsi que le club prévoyait d’inaugurer un lieu de 2000 m² du côté de la Dalle du Pertuis. Il serait aussi question d’aménager une plage de sable, une piscine flottante, un restaurant saisonnier… Outre ces projets qui sont encore dans les tuyaux, le club vient d’annoncer qu’il invitera dès février quatre artistes pour programmer des soirées : Bambounou, Mézigue, Antal et Voiski.

   À lire également
À Bordeaux, bientôt un I.BOAT plus grand sur la terre ferme ?

La résidence du premier sera naturellement axée techno, avec au programme un live de Don’t DJ – dont l'amour pour les rythmes euclidiens le situe quelque part entre Steve Reich et Donato Dozzy – et un set de Minor Science, producteur signé sur l’abrasif label The Trilogy Tapes. Si Bambounou s’est fait discret depuis la fin de son label de prédilection 50Weapons, cette année devrait signer son retour sur le devant de la scène avec une série d’EP’s en préparation. Le 17 février, il animera aussi une masterclass.

Don't DJ - Pornoire

On parle beaucoup de Mézigue en ce moment, et il faut dire que le poulain de D.KO Records est l’un des meilleurs représentants de la nouvelle garde house française. Arborant en alternance un masque de Chirac ou une cagoule à la Moodymann, Mézigue recycle les grooves et les gimmicks de la house 90’s avec une efficacité imparable. Sa programmation à l’I.BOAT relève du grand écart : LB aka LABAT, son compère de D.KO, et le très confidentiel EOD, signé sur le label Rephlex d’Aphex Twin. Voiski profite quant à lui de sa carte blanche pour inviter le résident du 1O1 de Clermont-Ferrand Syrob aux côtés d’Egyptian Lover, maître incontesté de la 808.

Egyptian Lover - Egypt Egypt

Enfin, le cofondateur du label Rush Hour Antal nous prépare une nuit spéciale diggers pour les amoureux de mixers rotatifs, avec pour seule invitée Sassy J, que l’on a déjà vue à ses côtés au Dekmantel ou au club De School d’Amsterdam. Avec 20 ans de carrière derrière elle, la DJ suisse ne manquera pas d’amener dans sa valise une sélection pointue de vinyles et la promesse d’élargir notre horizon musical.

Sassy J Boiler Room x Dekmantel x IR DJ Set

En parallèle de ces cartes blanches, l’I.BOAT prévoir aussi de faire participer les artistes à une série de projets hors-les-murs qui restent à découvrir.

Event Facebook Bambounou
Plus d'infos

17 février : Bambounou invite Don’t DJ live, Minor Science
3 mars : Mézigue invite LB AKA Labat, EOD live
11 mars : Antal invite Sassy J
24 mars : Voiski invite Egyptian Lover, Syrob