Une bonne nouvelle pour l'industrie du vinyle aux Etats-Unis, et plus particulièrement à Detroit. Le vendredi 13 janvier, Third Man Records, le label de Jack White, a publié une vidéo sur ses réseaux sociaux pour nous informer de l'arrivée imminente d'une nouvelle usine de pressage. Même si peu d'informations existent encore à ce sujet, la nécessité d'une autre presse à vinyles aux États-Unis est indéniable. Plus tôt ce mois-ci, Underground Resistance annonçait devoir numériser sa musique et migrer sur Bandcamp pour compenser les délais trop importants des livraisons de vinyle.

   À lire également
Le boom du vinyle oblige Underground Resistance à basculer sur Bandcamp

Pour l'heure, rien sur la date d'ouverture officielle de l'atelier de pressage.

Même si depuis 2009, le quartier général du label de Jack White est basé à Nashville dans le Tennessee, l'usine fera partie de la boutique de Third Man Records à Detroit, dans le quartier de Cass Corridor.

THIRD MAN PRESSING

Ce que vous voyez ci-dessus sont des plans des presses Newbilt en action et des séquences d'archives du bar Gold Dollar de Detroit.

En se décrivant comme "le label qui a rendu le vinyle important de nouveau", notamment grâce au record de vente de l'album de Jack White Lazaretto (60 000 vinyles écoulés), Third Man promet aux futurs clients la possibilité de "découvrir l'usine de pressage de vinyles la plus incroyable au monde", rien que ça. Dans un article du Daily Detroit, Jack White avait précédemment révélé que l'usine disposerait d'une fenêtre permettant aux curieux de voir l'intégralité du processus de fabrication.

On se rappelle également qu'en 2016, Third Man avait réalisé un petit pas pour l'Homme et un grand pas pour la Musique en étant le premier label à faire jouer un vinyle dans l'espace.

Icarus Craft Makes History: First Phonographic Record Played In Space