Photo en Une : © France 24

Update : 14h16

Le BPM Festival a publié un communiqué officiel sur Facebook :

"C'est avec une grande tristesse que nous vous partageons que la police a confirmé les témoignages d'un tireur isolé à l'extérieur du club Blue Parrot à la Playa Del Carmen plus tôt dans la journée, avec pour conséquences le décès de quatre personnes et douze blessés. [...] Trois membres du personnel de sécurité du BPM comptent parmi les personnes ayant perdu la vie en essayant de protéger les festivaliers se trouvant dans l'enceinte du club. [...] Nous sommes submergés par la douleur que cause cet acte de violence insensé et coopérons pleinement avec les autorités locales et gouvernementales qui continuent leur enquête."

"Nos pensées et prières vont aux victimes et à leurs familles ainsi qu'à toutes les personnes affectées par ces événements tragiques."

Selon The Independent, un officier de police confirme un bilan d'au moins 5 morts.

Update : 12h20

La journaliste Valerie Lee (Mixmag US) était au Blue Parrot et confirme la version des faits rapportée par Dazed. "Les agents de sécurité n'ont pas cru de suite qu'il s'agissait de tirs et affirmaient que c'étaient des feux d'artifice, que tout allait bien. Et puis les gens se sont mis à courir en disant avoir vu une arme à feu."

Un journaliste d'EDMSauce, lui aussi sur place, a cessé de communiquer à 4h30 (heure de Mexico) en attente d'informations officielles. L'un de ses derniers updates mentionne des informations contradictoires dans les médias mexicains, américains et britanniques. Ceux-ci font état de 5 à 8 morts et de nombreux blessés. Le tireur serait toujours en fuite.

Publication originale

Selon les premiers témoignages, un tireur aurait fait irruption au club Blue Parrot – où le promoteur Elrow organisait l’une des soirées de clôture du BPM festival – peu avant 2h du matin (heure de Mexico), et ouvert le feu sur la foule.

   À lire également
Le gigantesque festival mexicain BPM s'installe sur les plages européennes en 2017

Le DJ Jackmaster, qui était sur place, fait état de 4 à 5 personnes décédées et de nombreux blessés. Il appelle sur Twitter les festivaliers à rester à l’hôtel ; le BPM festival appelle lui aussi à rester à l’abri, et a annoncé l’annulation de toutes les autres soirées qui se tenaient dans la ville – ces tweets ont étrangement été supprimés.

bpm festival

Les autorités et le festival n’ont pas encore confirmé la fusillade, mais plusieurs journalistes et témoins rapportent les faits. "Nous étions à la soirée Elrow, au fond du club. Nous avons entendu ce qui s’apparentait à des tirs […] un de mes amis a vu une personne touchée en train de saigner", raconte un témoin à Dazed.

Ce même témoin dit avoir vu la police appréhender un suspect criant "ce n’était pas moi". 

Certains témoins rapportent une seconde fusillade aux abords d’un autre club ; une information relayée par Jackmaster dans un premier temps, puis supprimée.

À l'heure actuelle, aucun bilan n'a été annoncé par les autorités. Les tireurs n'ont pas été identifiés, même si certains évoquent des “cartels mexicains”. Les ambulances et la police sont sur place.