01 - Mescalinum United/The Mover - We Have Arrived (Planet Core Productions) Special Double AA Side (Industrial Strength Records) - 1991

Mescalinum United - We Have Arrived

Lenny Dee revient d’un voyage en Allemagne où il rencontre Marc Acardipane, l’auteur de "We Have Arrived", sous le nom de Mescalinum United. Le morceau est sorti quelques mois plus tôt sur le label d’Acardipane, Planet Core Productions, mais la distorsion “naturelle” du morceau le fait halluciner. Ce sera la première sortie d'Industrial Strength, label essentiel de la scène. Le hardcore est né.

02 - Various Artists - Frankfurt Trax vol.2 (Planet Core Productions) - 1992

T-Bone Castro - Hilltop Hustler

Si le premier volume était plus électro et techno, figure sur cette compilation le "We Have Arrived" de Mescalinum United ainsi que des morceaux par The Mover ou Alien Christ. Et derrière tous ces noms, une seule personne : Marc Acardipane. Une mine d’or.

03 - DJ Gizmo - The Powerdome EP (Rave Music) -  1992

DJ Gizmo - The Guestlist

DJ Gizmo est Hollandais et ce disque est une étape décisive dans la construction du gabber aux Pays-Bas, dont il sera l’un des fers de lance. Avec la Dreamteam, dont il fait partie, il monte les soirées qui deviendront les mythiques Thunderdome.

04 - Stockhousen ‎– Liza's Number 1 At Mayday 4 (Bonzai Records) - 1993

Stockhousen - A Fox May Hunt Too


Collaboration entre la Belge Liza'N'Eliaz et Pieter Kuyl.

05 - Weapons ‎– Official Exersises (Full Moon Records) - 1995

Weapons - Waffen

Le Weapons est en fait sorti en 1993 à une trentaine d’exemplaires, et peut être considéré comme la première “vraie” sortie hardcore française, même si des artistes comme Lauren X avait ouvert quelques portes depuis 1992. Liza'N'Eliaz le sélectionnera l’année suivante pour le premier CD de mix hardcore en France, Hardcore Rave Party (Fairway Records, 1994).

06 - T.Urbulence 'N' T.errorists ‎– Demolition Party (Super Special Corp.) - 1994

T.Urbulence 'N' T.errorists - 6 Million Ways to Die

Débutant par la parodie du "My Way" de Franck Sinatra par Syd Vicious, le morceau enchaîne sur un kick hardcore speedé qui brutalise le sample “Six millions ways to die, choose one” du Jamaïcain Cutty Ranks. Le label est mené, entre autres, par Marc Acardipane, qui est aussi l’un des deux T.Urbulence avec Roy Batty.

07 - Gangstar.Toons.Industrie - Gangstar.Toons.Industry 01 (GTI) - 1994

Gangstar.Toons.Industrie - 23 Smiles

Un disque collaboratif d’une vingtaine de morceaux, avec un Uzi en macaron, composés par une dizaine de Parisiens, qui pour certains n’ont fait que celui-ci, après leurs soirées au Rex. Forcément taré et underground.

08 - Ingler ‎– Warning: Only 220V For My Computer (Epiteth Rec) - 1994

Ingler - Warning: Only 220V For My Computer - Paris 3:00

Ingler, c’est Laurent Hô, et Epiteth, son label. C’est aussi lui qui fait les graphismes.

09 - DJ Davyd ‎– Fuck Paris! EP (Radikal Groov Records) - 1994

DJ Davyd - Requiem pour un taulard sous acid

Première sortie sur son propre label Radika Groov, ce disque de DJ Davyd comporte un remix par Laurent Hô. Derrière DJ Davyd se cache David Kemmoun, qui signera plusieurs autres disques, notamment un certain… Daddy DJ !

10 - Pilldriver - Pitch-Hiker (Cold Rush Records/ LOST 09) - 1995

Pilldriver - Pitch-Hiker


Cette énorme balle mystique et intemporelle est juste composée d’un kick sur lequel Pilldriver (encore Marc Acardipane) impose des effets. Composé en quelques heures, il sort sur Cold Rush Records, sous-label de PCP à l’intitulé évocateur, Music for Huge Space Arenas.

11 - Various Artists - Mururoa EP (Substance) - 1995

Ingler - Polyterror

Cette compilation regroupe 4 titres signés Laurent Hô, Liza'N'Eliaz, Ingler (aka Laurent Hô) et XMF, qui faisaient partie d’une compile plus vaste (Mururoa Test 1, avec Frankie Bones), également sortie en CD.

12 - XMF ‎– Situationism EP (eXperiMental Fear Records) - 1996

XMF - Scum

Derrière XMF, auteur de deux maxis sur leur propre label, on retrouve Benoît Bollini (The Futurist) et Michel Amato, plus connu sous le pseudo The Hacker.

13 - Various Artists ‎- Dead End 1 (Dead End Records) - 1996

SpeedyQ's - W.P.X Return - DER 01

Les 4 titres de cette mini-compile inaugurent le label Dead End Records, fondé par SpeedyQ’s, Sarin Assault et Micropoint (Al Core et Radium), et le début de nombreuses directions pour chacun. L’année suivante, Armaguet Nad remplace SpeedyQ’s qui démarre son label Contrarotative et un autre label autoprod KS. Radium lance Psychik Genocide, Neurotoxic et les débuts d’Audiogenic. Armaguet Nad lancera ses productions limitées sur ses labels So.Do.Me, Sans Pitié, H.I.V., Go More Core et Komum.

14 - Tieum ‎– Psykiatrik 001 (Psykiatrik Records) - 1997

Tieum - Overdoz


Pour Tieum, la production démarre en 96-97, notamment sur ses labels Gobble, Psychik Genocide puis Tcher-No-Beat. Depuis, il est l’un des Français les plus demandés à l’étranger.

15 - Manu le Malin ‎– Biomechanik (Level 2) - 1997

Laurent Hô - Surrender

Manu le Malin réunit sur deux mix la crème du hardcore d’alors, de Hellfish à Micropoint (sous le nom French Connection), The Horrorist ou encore sur un volume additionnel Laurent Hô ou Lenny Dee. Un disque majeur.

Bonus track : Fist of Fury ‎– Singers Under The Acid Rain EP (Phantasm Records) - 2000

First of Fury - Bitch

Bonus track : enregistré dans les studios d’Armaguet Nad, la seule et unique sortie de ce label s'est fait remarquer par ses paroles salaces. Tout comme sa pochette, clairement porn.