Les discussions entre les avocats de Fabric et la mairie d'Islington concernant la possible réouverture du club seraient à un stade avancé.

Le quotidien anglais Islington Tribune vient de révéler qu'une entente pourrait être conclue dès la semaine prochaine si les différents parties parviennent à convaincre un juge du "Highbury Corner Magistrates Court" de se pencher sur la question. 

En attendant, de chaque côté, on se refuse à tout commentaire, en tout cas avant la date de comparution du 28 novembre. C'est à ce moment que Fabric pourra de nouveau faire appel de la décision controversée du mois de septembre qui avait engendré la révocation de sa licence. 

Toujours selon le Islington Tribune, Cameron Leslie, copropriétaire de Fabric, aurait révélé l'existence d'un "accord de non-divulgation", en ajoutant: "Je ne suis pas libre de dire si les discussions ont lieu ou non." La mairie n'a quant à elle pas répondu aux questions entourant la nécessité d'un accord de non-divulgation.

L'existence d'un "accord de non-divulgation" est donc une preuve que des discussions existent bel et bien et en sont même à un stade avancé. 

The Islington Tribune a demandé à Cameron Leslie s'il était confiant sur la réouverture du club: "Je l'espère. Nous n'aurions pas fait appel autrement."

La semaine dernière, Fabric a soumis un nouveau "manuel de stratégies et de procédures opérationnelles" de 155 pages, décrivant en détail les services de sécurité, ainsi que les dispositions d'assistance médicale qui devraient être fournis par le club. Ce manuel de 155 pages contient aussi des informations sur la future gestion de la boîte de Farringdon.

32 nouvelles conditions d'obtention de licence ont ainsi été suggérées par Fabric de manière à donner l'assurance que, s'l était autorisé à rouvrir, le club fonctionnerait de manière exemplaire. 

Du côté de la mairie de Londres, Sadiq Khan, a exhorté les deux parties et la police d'Islington à se réunir pour trouver un moyen de protéger la sécurité des clubbeurs et garantir ainsi l'avenir du club.


Source : Islington Tribune