Déplacer la fête en banlieue, en reprendre les premiers codes et les actualiser. Voilà une tendance qui n'est pas prête de s'arrêter. L'ouverture du club éphémère dit "privé" Sub0 en est le parfait exemple. Typiquement industriel, ce lieu est une ancienne visserie laissée à l'abandon depuis les années 90.

Gigantesque hangar tout droit sorti de l'ère Tatcher, la surface exploitable semble bien se prêter à l'organisation d'évènements culturels et nocturnes. Les organisateurs, qui ne désirent pour le moment pas lever le voile sur leur identité, n'en sont pas à leur coup d'essai : "Nous louons déjà ce lieu régulièrement pour y organiser des soirées assez intimistes", nous confirme l'un des membres de l'équipe, "on s'est dit que ce serait une bonne idée de lui donner une véritable identité, avec un nom et une scénographie, et de faire quelque chose sur la durée."

Bonne nouvelle, le propriétaire de l'entrepôt a, en plus des soirées, donné son accord de principe pour redécorer les lieux. "Nous avons eu de la chance de tomber sur quelqu'un de très ouvert" continue l'organisateur à propos du propriétaire, "nous le connaissons depuis longtemps et nous entretenons une relation de confiance avec lui. C'est un bâtiment qui se transmet de père en fils. Il a eu envie de donner une seconde vie à ce lieu."

Situé à Bobigny, ce futur spot ne comporte pas la mention "privé" pour rien. En effet, inutile d'entreprendre un périple dans le 93 si vous ne disposez pas du mot de passe nécessaire pour accéder à la soirée. Vous ne rentrerez pas sans. Pour pénétrer dans ce "club privé artistique proposant des manifestations pluridisciplinaires", le fêtard devra envoyer un message à un dénommé Richard Stone sur Facebook, contenant votre patronyme ainsi que celui de vos compères de soirée ; et attention, pas plus de deux ! Le fameux Richard vous répondra avec le mot de passe de la soirée et vous recevrez une carte de membre contre la somme de un euro. L'entrée en elle-même est de 13 euros. Depuis l'ouverture de son compte lundi, ce dernier est déjà assez populaire puisqu'il a déjà reçu entre 400 et 500 demande d'ajout.

Une méthode singulière, qui n'est pas sans rappeler les anciennes infolines téléphoniques françaises, version réseaux sociaux. En rappelant que "l'ouverture d'esprit, le respect de soi, des autres et du lieux, l'envie de partage et de liberté sont les principales valeurs du club", l'équipe organisatrice s'inscrit dans une logique libertaire. "Nous ne faisons pas ça pour sélectionner la clientèle" nous précise l'un des organisateurs, "mais nous essayons de viser un public qui partage les mêmes valeurs que nous."

Côté programmation, que faut-il attendre de cette première soirée du 25 décembre ? La parole semble être donnée à la scène techno et house émergente. Vous retrouverez donc d'un côté Alessio Viggiano, Plusculaar et Zahir ; et de l'autre, Makaton, X1000, un mystérieux secret guest, ainsi que Sinus O et Unhuman en b2b.

En ce qui concerne l'événement Facebook, il a pour le moment disparu du radar mais nous pouvons vous rappeler que l'ouverture du Sub0 aura lieu le vendredi 25 novembre de 23h à midi à Bobigny, à l'adresse que vous donnera Richard Stone.

Toutes les informations sur la page Facebook.