Photo en Une : Theo Parrish

Aujourd'hui, les connexions entre le monde du live, celui du DJing, la musique électronique ou encore la musique soulful sont établies. Des collaborations comme celle entre Flying Lotus et Thundercat en sont le parfait exemple. Il y a dix ans, c'était une autre histoire. C'est pourtant au début des années 2000 que Thomas Vermynck, son frère Édouard et leur pote Julien, alors la vingtaine, décident de se lancer dans l'organisation de soirée. Influencés par les soirées du Plastic People, à Londres, ou du Paradiso, à Amsterdam, et grisés par les sets de Theo Parrish et d'Abdul Forsyth, ils n'ont qu'une ligne de conduite : faire des mélanges, casser les barrières entre les styles, bref, montrer que tout ça n'est qu'un tout. Ainsi naquit la J.A.W. Family. 

Pour ce faire, ils prennent le parti d'inviter à la fois des musiciens live et des DJ's sur le même plateau. Les trois compères ont ainsi toujours refusé d'organiser des évènements régulièrement par nécessité, et ont toujours marché par projet et par coup de coeur. Durant une décennie, ils ont amené à se rencontrer Kamasi Washington et Emanative ou Earl Zinger, Hiatus Kayiote avec Andrew Ashong, ou même Gogo Penguin avec Floating Points ou Red Greg, pour ne citer qu'eux. Une idée jusque-là très peu répandue, mais qui tombe sous le sens, surtout aujourd'hui où, de Larry Heard à Theo Parrish, beaucoup d'artistes font la passerelle avec les musiciens. Pour l'occasion, MCDE, un nouveau venu dans la J.A.W. Family, est allé récupérer ses vieux vinyles de jazz chez ses parents, dans la Forêt Noire. La Family Reunion, c'est donc l'esprit et la défense de cette musique soulful, mais aussi et surtout de son ouverture d'esprit. 

Family Reunion, comme son nom l'indique, c'est, pour eux, "retrouver tous ces gens qui ont fait l'histoire de J.A.W. et avoir une photo de famille de ces 10 ans, que ce soit à Paris ou à Berlin, pendant ces 4 jours, et faire partager cette convivialité aux autres." Pour bon nombres d'artistes à l'affiche, cela va être l'occasion de se retrouver. "Beaucoup d'entre eux ont choisi de rester quelques jours pour profiter de l'évènement, ce n'est pas juste un line-up.” Un line-up, qui représente parfaitement ce que J.A.W. a réalisé depuis 10 ans, et qu'on vous dévoile ci-dessous. 

Mardi 8 novembre - Yaam, Berlin 

Le trompettiste Christian Scott jouera son album Strech Music au Yaam. Robert Glasper, pianiste de jazz new-yorkais sera également présent avec son groupe électrique l'Experiment.

Facebook de l'évènement 

Vendredi 11 novembre - Bi Nuu, Berlin 

Le groupe de jazz Gogo Penguins, oscillant entre jazz et musique électronique, et originaire de Manchester, présent sur le label Blue Note, chauffera la salle de concert berlinoise le Bi Nuu. 

Facebook de l'évènement 

Jeudi 17 novembre - La Machine du Moulin Rouge, Paris 

L'unique soirée parisienne de J.A.W. Family affiche un line-up de qualité. Les hostilités débuteront avec le collectionneur Jim Irie, membre de la J.A.W Family et du collectif Discomatin, puis ce sera au tour du groupe anglais Yussef Kamaal, qui fait bouger les lignes du jazz ces derniers temps, et emmené par le Londonien Henry Wu, de monter sur scène. Ils laisseront la place à l'un des piliers de la scène de Detroit, à savoir Theo Parrish. C'est une longue histoire entre l'artiste et J.A.W. puisque ce dernier est présent depuis les débuts, et reste une influence majeure de la Family. Un mélange des genres qui tentera de prouver, encore une fois, les racines communes entre ces musiques. 

Facebook de l'évènement

Vendredi 18 novembre - Prince Charles, Berlin 

Pour la première de leur soirée dans le club berlinois, J.A.W. offre un plateau copieux aux chanceux qui feront le déplacement. On retrouvera ainsi Carlos Niño en DJ set, ainsi que Idris Ackamoor & The Pyramids en live. Le désormais célèbre Hunee sera également de la partie, sans compter Red Greg et Floating Points, pour fignoler le tableau. Belle entrée en matière. 

Facebook de l'évènement

Samedi 19 novembre - Prince Charles, Berlin 

Les soirées berlinoises continuent avec une programmation toujours aussi éclectique. Amila quise chargera de lancer les hostilités avec un set modal & spiritual jazz. On pourra ensuite compter sur le retour de Carlos Niño mais cette fois-ci en live, avec entre autres Dexter Story ou Miguel Atwood-Ferguson, et en invité spécial la légende du jazz vocal, Mr. Dwight Trible. Cette avant-dernière soirée verra aussi la présence de l'autre grande influence de J.A.W., c'est à dire Abdul Forsyth. Viendra ensuite Rabih Beaini du label Morphosispuis Theo Parrish pour un DJ set de 6 heures.

Facebook de l'évènement

Dimanche 20 novembre - Prince Charles, Berlin 

L'anniversaire des 10 ans de J.A.W. Family se clôturera en beauté. Le live de Jameszoo retentira, mais également les mélodies de Yussef Kamaal. Il y aura aussi les sets du légendaire Gilles Peterson et du boss du label Kindred Spirits et programmateur du Paradiso, KC The Funkaholic. La réunion de famille regroupera aussi Sadar Bahar et Motor City Drum Ensemble, qui, pour l'occasion, jouera deux sets, l'un dans son format habituel, et l'autre exclusivement jazz.

J.A.W. Family vous donne donc rendez-vous à partir du 8 novembre jusqu'au 20, avec une date le 17 à Paris. Une fête d'anniversaire qui nous fait de belles promesses.